La retraite des travailleurs indépendants

Professions libérales, artisans, commerçants et industriels, exploitants agricoles… Toutes ces professions recouvrent des réalités bien différentes. Leur retraite de base est gérée par 3 organismes différents (SSI, CNAVPL et MSA). Leur retraite complémentaire dépend quant à elle de 12 caisses différentes, dont 10 pour les seules professions libérales. Bien comprendre les spécificités de votre régime de retraite (niveau de vos cotisations, vos droits à la retraite, les droits de votre conjoint collaborateur) vous donne les clés pour agir et préparer efficacement votre retraite. Tour d’horizon du fonctionnement de votre retraite selon votre statut.

Sélectionnez votre profession

39 contenus correspondants
Comprendre

Podcasts : Travailleurs Non Salariés

Vous les TNS (Travailleurs non-salariés) aussi appelés travailleurs indépendants, cotisez pendant votre vie active moins que les salariés pour votre retraite. En contrepartie, votre pension de retraite est moindre. Il est donc pour vous essentiel, plus que pour les salariés, de vous constituer de façon volontaire, un complément de revenu qui viendra s’ajouter à vos pensions des régimes obligatoires de base et complémentaire.

Micro-entrepreneurs Comprendre

Retraite et micro-entrepreneurs

Caisse de retraite, trimestre, âge minimum de départ, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la retraite des micro-entrepreneurs

Comprendre

La retraite des avocats

Les avocats, qu'ils soient indépendants ou salariés, dépendent pour leur retraite d'un même organisme : la Caisse nationale des barreaux français (CNBF).

La retraite complémentaire des médecins : CARMF Comprendre

La retraite complémentaire des médecins : CARMF

Les médecins dépendent de la Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) pour leur retraite de base.

Comprendre

Comprendre la retraite complémentaire des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes - CARCDSF

Depuis 2009, les chirurgiens-dentistes et les sages-femmes partagent le même régime de retraite complémentaire, mais conservent 2 régimes supplémentaires obligatoires distincts pour les praticiens conventionnés.

Indépendants : comment cotiser à l'assurance volontaire vieillesse ? Comprendre

Indépendants : comment cotiser à l'assurance volontaire vieillesse ?

Lorsque les conditions pour être assujetti à un régime de retraite ne sont plus remplies, les anciens artisans, commerçants, professions libérales et exploitants agricoles peuvent anticiper leur passage à la retraite en choisissant de cotiser à l’assurance vieillesse volontaire. La même possibilité est offerte aux anciens conjoints collaborateurs.

Le saviez-vous ?

Acheter votre résidence principale est le 1er pas pour préparer votre retraite.

Pour aller plus loin sur la préparation financière de la retraite, retrouvez nos articles dédiés :
 

Cliquez sur "Ma solution d'épargne retraite", un simulateur pour vous aider à trouver le contrat d'épargne pour préparer votre retraite.