Le départ anticipé à la retraite

Le départ anticipé à la retraite

De nombreux facteurs influent sur le montant de sa pension de retraitePension de retraite<p>Somme versée périodiquement à un assuré après la liquidation de sa retraite, après cessation totale ou partielle de l'activité professionnelle.</p> comme l'âge légal de départ et celui à taux plein, le nombre de trimestres requis, etc. Il est indispensable de connaître le fonctionnement du système de calcul de la retraite afin d'éviter les mauvaises surprises. Mais en retour, il existe certains dispositifs permettant de prendre sa retraite plus tôt, sans subir de malus. Explication.

L'âge de départ à la retraite

Depuis la réforme de 2010, l'âge légal de départ à la retraiteÂge légal de départ à la retraite<p>Âge à partir duquel une personne peut demander à prendre sa retraite. En France, il est de 62 ans pour les assurés nés à partir de 1955.</p> est de 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955, et l'âge de départ à taux plein de 67 ans.

Dans les faits, la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) estime que l'âge moyen réel de départ à la retraite s'élevait à 61 ans et 10 mois en 2016, en raison des différentes possibilités de départ anticipé.

Le Conseil d'orientation des retraites (COR) estime, lui, par exemple, que les retraites anticipées pour carrière longue ont permis à 11,5 % des femmes et 22,5 % des hommes de partir à 60 ans en 2016.

En savoir plus sur l'âge de départ à la retraite.

Les possibilités de départ anticipé à la retraite

La retraite anticipée pour handicap

Pour compenser les difficultés qu'ils peuvent rencontrer dans leur activité, les travailleurs handicapés se voient accorder certains avantages sur leur retraite. S'ils souffrent d'une incapacité d'au moins 50 %, ils peuvent partir dès 55 ans à la retraite, à condition de remplir certaines conditions de durée d'assurance.

Pour bénéficier de la retraite anticipée pour handicap, vous devez prendre contact auprès de votre Caisse d'assurance retraite et de santé au travail (Carsat) qui vérifiera que vous remplissez les conditions. Si c'est le cas, elle vous fournira une attestation à remettre lors de votre demande de départ à la retraite anticipée.

La retraite anticipée pour carrière pénible

Certaines carrières sont plus pénibles que d'autres, dans le sens où elles affectent la santé (que ce soit au quotidien ou à travers la survenue d'un accident du travail). Pour compenser cette inégalité, le système de retraite vous permet de partir plus tôt à la retraite.

Les travailleurs exposés à l'amiante pendant une certaine durée ou victimes d'une maladie liée à celle-ci peuvent partir à la retraite entre 50 et 60 ans. L'assuré victime d'une incapacité permanente sur son lieu de travail peut partir à 60 ans. Le compte professionnel de prévention (C2P) octroie des points aux travailleurs exposés à des facteurs de pénibilité. Ils peuvent les utiliser pour partir plus tôt à la retraite.

La retraite anticipée pour carrière longue

Le départ anticipé pour carrière longue permet à un assuré ayant commencé à travailler très jeune (entre 14 et 20 ans) de partir avant d'avoir atteint l'âge légal, à condition qu'il ait cotisé suffisamment longtemps. Attention : les trimestres assimilésTrimestre assimilé<p>Trimestre n'ayant pas donné lieu à cotisation, mais néanmoins validé, dans certains cas : chômage, maternité, maladie, enfants, etc.</p> ne comptent pas pour bénéficier du départ anticipé pour carrière longue.

Pour en bénéficier, vous devez retirer un formulaire auprès de la Cnav. Si vous n'avez jamais été affilié au régime général, vous devrez faire une demande de retraite anticipée auprès de chaque caisse de retraite de base dont vous relevez ou avez relevé.

Régimes spéciaux et fonctionnaires

Le régime des fonctionnaires et les régimes spéciaux prévoient souvent des cas spécifiques de départ anticipé. La plupart (fonctionnaires, SNCF, RATP, etc.) distinguent les agents en catégorie « sédentaire » et « active » (des métiers jugés plus difficiles). Alors que les sédentaires ont le même âge de départ que le régime général, les agents qui remplissent une certaine durée de service en catégorie active peuvent partir à la retraite 5 à 10 ans plus tôt.

Il existe souvent d'autres possibilités spécifiques de majoration de durée d'assurance ou de départ anticipé pour des raisons diverses (invalidité, aidant d'un parent, etc.). Si vous relevez d'un régime spécial, pensez à regarder son fonctionnement dans le détail.

Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

Merci pour votre message !

Merci pour votre participation !

Laissez nous votre avis !

A découvrir aussi