Pension de réversion : mariage, divorce et retraite

Pension de réversion : mariage, divorce et retraite

Pension de réversion : mariage, divorce et retraite

Dans tous les régimes de retraite, lorsqu'un assuré décède, qu'il soit en activité ou déjà à la retraite, une pension de réversion peut être versée à son/sa conjoint(e) ou ex-conjoint(e) survivant(e). Cette pension correspond à une partie de la pension de retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l'assuré décédé. Son versement n’est pas automatique et les conditions à respecter peuvent varier suivant les caisses de retraite.
Faisons le point sur les conditions d’attribution par régime de retraite, les démarches à suivre et le calcul du montant de la pension de réversion.

12 contenus correspondants
J'ai divorcé et je verse à mon ex-conjointe une pension alimentaire. Cela aura-t-il un impact sur ma retraite ? Comprendre

J'ai divorcé et je verse à mon ex-conjointe une pension alimentaire. Cela aura-t-il un impact sur ma retraite ?

Le divorce n'aura aucun impact direct sur votre retraite. Seuls les revenus issus de votre travail sont retenus pour calculer votre Salaire annuel moyen (SAM) qui sert de base au calcul du montant de votre future pension de retraite.

Pension de réversion : ai-je droit à la retraite de mon mari étant veuve avec des enfants mineurs ? Comprendre

Pension de réversion : ai-je droit à la retraite de mon mari étant veuve avec des enfants mineurs ?

La pension de réversion est un mécanisme ouvert aux seuls couples mariés. Elle offre à l'époux survivant la possibilité de toucher après le décès de son conjoint une partie de la retraite qu'il percevait de son vivant ou qu'il aurait perçue s'il avait vécu. Le niveau de la réversion s'établit en général entre 50 et 60 % de cette pension.

Pension de réversion : tous les régimes en un coup d'oeil Comprendre

Pension de réversion : tous les régimes en un coup d'oeil

Dans tous les régimes de retraite, lorsqu'un assuré décède (qu'il soit en activité ou déjà à la retraite), une pension de réversion peut être versée à son conjoint survivant. Mais les conditions peuvent varier considérablement suivant les caisses de retraite.

Ce qu'il faut savoir sur la pension de réversion Comprendre

Ce qu'il faut savoir sur la pension de réversion

La pension de réversion, c'est la possibilité de toucher après le décès de son conjoint une partie de la retraite qu'il percevait de son vivant ou qu'il aurait perçue s'il avait vécu. Chaque régime de retraite a ses propres conditions pour attribuer la réversion : en fonction de vos revenus, de votre âge ou de votre situation familiale, vous pouvez y avoir droit ou non.

L'ex-femme de mon compagnon aura-t-elle le droit de percevoir sa retraite si celui-ci venait à disparaître ? Comprendre

L'ex-femme de mon compagnon aura-t-elle le droit de percevoir sa retraite si celui-ci venait à disparaître ?

En principe, oui.
Néanmoins, selon les régimes de retraite et la situation maritale de l'ex-femme de votre compagnon, la réversion peut être annulée.

Puis-je toucher une partie de la pension de retraite de mon mari même en cas de divorce ? Comprendre

Puis-je toucher une partie de la pension de retraite de mon mari même en cas de divorce ?

En général, le droit à réversion s'acquiert du simple fait du mariage. Mais, en cas de divorce, aucun des deux conjoints ne perd de droit à sa part de réversion. Néanmoins, en cas de séparation, ce droit à réversion peut être affecté en fonction des situations familiales de chacun.