Pourquoi partir à la retraite à 65 ans ?

Pourquoi partir à la retraite à 65 ans ?

A la création du régime général des salariés, en 1945, l'âge de la retraite avait été fixé à 65 ans. Il est redescendu à 60 ans en 1983, avant de remonter à 62 ans en 2017. Aujourd'hui, cependant, vous êtes de plus en plus nombreux parmi les salariés à attendre 65 ans pour partir à la retraite. Pourquoi ? Et quels en sont les avantages ? Tout dépend de votre situation.

Vous avez 65 ans et vous avez tous vos trimestres

Vous avez tous vos trimestres cette année

Vous êtes salarié et vous prenez votre retraite à 65 ans, et vous venez d'acquérir l'ensemble de vos trimestres :

-    Votre retraite de base sera calculée à taux plein ; 
-    Mais votre pension complémentaire Agirc-Arrco subira un malus de 10 % pendant vos 3 premières années de retraite.

Pour ne pas subir ce malus, il faut différer votre retraite jusqu'à 1 an après la date à laquelle vous avez validé tous vos trimestres de retraite.

Vous aviez déjà tous vos trimestres auparavant

Vous partez à la retraite à 65 ans, et vous avez validé davantage de trimestres que votre durée d'assurance légale :

-    Votre pension de base bénéficiera d'une surcote de 1,25 % par trimestre supplémentaire ;
-    Le montant de votre pension complémentaire dépendra du temps écoulé depuis que vous avez validé tous vos trimestres (après vos 62 ans) :

  • Moins d'1 an : votre pension complémentaire subira un malus de 10 % les 3 premières années.
  • Entre 1 et 2 ans : votre pension ne subira aucun malus.
  • A partir de 2 ans : votre pension bénéficiera d'un bonus la 1ère année (10 % pour 2 ans supplémentaire, 20 % pour 3 ans). 

Par exemple, vous prenez votre retraite du régime des salariés à 65 ans. Vous avez droit à une pension de retraite de base de 1500 € et à une pension complémentaire de 900 €. 

-    Cas n°1 : vous avez validé vos trimestres depuis 6 mois. Votre pension de retraite de base sera augmentée de 2,5 % (1,25 % x 2 trimestres) et s'élèvera donc à 1537,50 €. En revanche, votre pension de retraite complémentaire sera réduite de 10 % les 3 premières années, et ne s'élèvera donc qu'à 810 €. Vous percevrez donc au moins (sans tenir compte des revalorisations annuelles) :

  • 2 347,50 € (1 537,50 + 810) par mois les 3 premières années ;
  • 2 437,50 € (1 537,50 + 900) les années suivantes (plus la revalorisation annuelle).

-    Cas n°2 : vous aviez déjà validé vos trimestres à 62 ans, il y a 3 ans. Votre pension de retraite de base sera augmentée de 15 % (1,25 % x 12 trimestres). Elle s'élèvera à 1 725 €. Votre pension complémentaire sera augmentée de 20 % pendant 1 an, à 1 080 €. Vous percevrez donc (toujours sans les revalorisations) :

  • 2 805 € (1 725 + 1 080) la 1ère année ;
  • 2 625 € (1 725 + 900) les années suivantes.

 

    Retraite à 65 ans et vous n'avez pas tous vos trimestres ?

    Les conséquences pour votre retraite 

    Si vous prenez votre retraite à 65 ans sans avoir tous vos trimestres :

    - Votre pension de base subira une double pénalité. Elle sera calculée avec une décote de 1,25 % par trimestre manquant. En outre, elle sera proratisée. Par exemple, si vous deviez valider 168 trimestres et que vous n'en avez que 160, votre pension sera multipliée par 160/168.

    - Votre pension complémentaire subira également une décote, mais ne sera pas proratisée. Par exemple, s'il vous manque 3 trimestres, votre pension sera réduite de 3 %, conformément au barème des coefficients de minoration Arrco-Agirc (qui n'est pas le même que pour la retraite de base).

    Vous avez donc intérêt à repousser l'âge de votre retraite.

    Retraite à temps plein : quand partir ?

    Si vous obtenez tous vos trimestres avant 67 ans, vous pourrez partir à la retraite avec une pension de base complète. En revanche, votre pension complémentaire subira le malus de 10 % pendant 3 ans, à moins que vous attendiez d'avoir validé tous vos trimestres depuis 1 an, ou d'avoir atteint 67 ans pour partir à la retraite.

    A 67 ans, aucune décote ni malus ne s'applique plus. Mais votre retraite de base sera proratisée tant que vous n'aurez pas tous vos trimestres. 

    En savoir plus sur la retraite à 67 ans.

    Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

    Merci pour votre message !

    Merci pour votre participation !

    close icon

    Laissez nous votre avis !

    A découvrir aussi