A quel moment prendre sa retraite ?

Si vous avez une idée précise de l'âge auquel vous souhaitez partir à la retraite, vous n'avez peut-être pas encore réfléchi au moment de l'année où partir. Or, cela peut avoir un impact sur le montant de votre future retraite.

Quelles sont les questions à vous poser ? Voici nos conseils.

Validation des trimestres : la règle change l’année de votre départ à la retraite 

Si vous êtes salarié, pour valider 1 trimestre, vous devez percevoir un salaire brut égal à 150 fois le Smic horaire. Du moins, c’est la règle qui s’applique tout au long de votre carrière. 

En 2022 , vous obtenez :

  • 1 trimestre avec un revenu brut total de 1 585,5  € ;
  • 2 trimestres avec un revenu brut total de 3171  € ;
  • 3 trimestres avec un revenu brut total de 4756,5  € ;
  • 4 trimestres avec un revenu brut total de 6342  €.

L’année de votre départ à la retraite, cette règle change. Seuls les trimestres civils (du 1er janvier au 31 décembre) entièrement travaillés sont pris en compte. Par exemple, si vous travaillez jusqu’au 31 mars (1 trimestre) et que vous partez le 1er avril, vous ne pourrez valider qu’1 seul trimestre, même si vos revenus bruts dépassent 3171  €. Pour valider 2 trimestres, vous devez travailler au moins jusqu’au 30 juin. 

Autre subtilité, l’année de départ à la retraite n’est pas prise en compte dans le calcul de votre pension de retraite, qui intègre la moyenne des salaires de vos 25 meilleures années. En effet, si vous partez avant d’avoir terminé une année civile de travail, cette année n’est pas intégrée dans le calcul.

Pour mieux comprendre l'importance du nombre de trimestres pour le calcul de votre pension de retraite, rendez-vous dans nos articles sur la décote et la surcote.

Fiscalité : mieux vaut partir tôt dans l'année

Au cours d’une année civile, plus vous percevez de revenus, plus votre impôt sur le revenu est élevé. Cela dépend du seuil dans lequel vous vous situez. Ainsi, l’année de votre départ à la retraite, si vous partez juste avant de franchir un seuil du barème, vous payerez moins d’impôts par rapport à un départ plus tardif. C’est un paramètre à prendre en compte dans votre stratégie de départ. 

Le barème de l'impôt sur le revenu en 2021 est le suivant : 

  • Jusqu'à 10 084 € : 0 % ;
  • de 10 085 € à 25 710 € : 11 % ;
  • de 25 711 € à 73 516 € : 30 % ;
  • de 73 517 € à 158 122 € : 41 % ;
  • à partir de 158 123 € : 45 %.

Prenez garde à l'indemnité de départ à la retraite. En effet, si vous avez au moins 10 ans d'ancienneté dans votre entreprise au moment de partir à la retraite, vous percevrez une indemnité dont le montant varie selon votre ancienneté :

  • de 10 à 15 ans d'ancienneté : 1/2 mois de salaire ;
  • de 15 à 20 ans d'ancienneté : 1 mois de salaire ;
  • de 20 à 30 ans d'ancienneté : 1 mois ½ de salaire ;
  • à partir de 30 ans d'ancienneté : 2 mois de salaire.

L'indemnité de départ est prise en compte dans les revenus imposables au titre de l'impôt sur les revenus, pensez donc à le prendre en compte pour choisir la date de départ idéale.

Je suis au chômage, quand faut-il que je parte à la retraite ?

Vous êtes au chômage après 62 ans ? Vous pouvez être tenté de partir à la retraite pour toucher une pension supérieure aux allocations de chômage. Notre conseil est d'éviter cela. Continuez de valider vos trimestres jusqu'au taux plein tout en poursuivant votre recherche d’un emploi. Vous percevrez ainsi toujours des allocations chômage.

Normalement, l'indemnisation chômage cesse au bout d'une certaine période (jusqu'à 36 mois à partir de 55 ans). Mais, à partir de 62 ans, vos allocations chômage continuent à vous être versées jusqu'à ce que vous remplissiez les conditions du taux pleinTaux plein<p>Taux maximum de calcul d'une retraite dont peut bénéficier l'assuré dans tous les régimes. Pour prétendre à une pension de retraite à taux plein, il faut remplir des conditions d'âge et de durée d'assurance.</p>. Il vaut donc mieux prendre le temps de valider vos trimestres et percevoir une pension de retraite plus importante.

À noter : pour bénéficier de cette possibilité, vous devez avoir totalisé au moins 100 trimestres et être indemnisé depuis au moins 1 an.

Pour en savoir plus sur ce dispositif, rendez-vous dans notre article sur le chômage en fin de carrière.

Je suis en arrêt maladie, dois-je prendre ma retraite ?

Si vous avez été victime d'un arrêt maladie et êtes proche du départ à la retraite, vous pouvez là aussi vous dire qu'il est plus simple de prendre votre retraite maintenant. Comme pour le chômage, notre conseil est d'éviter cela. Votre arrêt maladie vous offre des droits supplémentaires à la retraite. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez plus travailler à la suite de cet arrêt, il vaut mieux attendre et liquider votre retraite à la fin de cet arrêt maladie.

Pour rappel, vous validez : 

  • 1 trimestre pour votre arrêt maladie longue durée jusqu'à 60 jours ;
  • puis 1 autre trimestre par tranche de 60 jours d'arrêt maladie.

Par exemple, un arrêt maladie de 90 jours vous donne droit à 2 trimestres de retraite.

Pour en savoir plus, rendez-vous dans notre article sur l'arrêt maladie et la retraite.

Avez-vous été victime d'un accident de travail ?

Si c’est le cas, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d'un départ anticipé à la retraite dès 60 ans. 

Pour en savoir plus, rendez-vous dans notre article sur la conséquence d'un accident du travail sur la retraite.

Je suis invalide, quand puis-je partir à la retraite ?

Si vous percevez une pension d'invalidité, vous pouvez partir en retraite anticipée en bénéficiant d'une pension à taux plein, entre 55 et 62 ans, à 2 conditions : 

  • justifier d'une incapacité permanente d'au moins 50 % ;
  • avoir validé une certaine durée d'assurance totale et durée d'assurance cotisée.

Rendez-vous dans notre article sur l'invalidité et le handicap pour en savoir plus.

Notre conseil le plus important : pour une retraite sereine, choisissez la date de départ en avance

Quel que soit le moment de départ à la retraite que vous retenez, notre conseil le plus important est de préparer votre dossier plusieurs mois à l’avance.

Les caisses de retraite, avant de vous verser votre pension, doivent vérifier votre dossier. Cela implique de vérifier l'ensemble de votre carrière (vos différents emplois et vos périodes de maladie, chômage, congés maternité, adoption, etc.) et les justificatifs qui y sont liés. Nous vous recommandons de demander la liquidation de votre retraite au moins 3 à 4 mois avant de partir

Pour vous aider dans cette étape administrative, rendez-vous dans notre dossier sur les modèles de lettres pour demander sa retraite. Vous pouvez également consulter le dossier Demander ma retraite : quand et à qui m’adresser ?

Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

Merci pour votre message !

Merci pour votre participation !

Fermer le volet

Laissez nous votre avis !

A découvrir aussi