Je gagne 2 000 € par mois, quelle sera ma retraite ?

Je gagne 2 000 € par mois, quelle sera ma retraite ?

À 61 ans, vous êtes salarié d'une entreprise et votre salaire de fin de carrière s'élève à 2 000 € nets par mois. A l'approche de la retraite, vous vous interrogez sur le montant de votre future pension. Éléments de réponse. 

A noter : les montants indiqués ci-dessous sont des estimations et ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Nous vous invitons à utiliser le simulateur de La-retraite-en-clair.fr pour plus de détails.

Principe de calcul

Pension de retraite = pension de retraite de base + pension de retraite complémentaire
 

  • La pension de retraite de base

Elle est calculée sur la moyenne brute des salaires annuels des 25 meilleures années de votre carrière. Pour notre exemple, nous partirons d'un salaire annuel moyen d'environ 32 500 € bruts (ce qui correspond à un salaire de 2 000 € nets par mois).

Pour toucher une retraite à taux plein (c'est-à-dire sans décoteDécote<p>Réduction définitive appliquée au montant de la pension d'un assuré. Elle s'applique lorsque l'assuré choisit de partir à la retraite alors qu'il n'a pas atteint la durée de cotisation requise pour percevoir une retraite à taux plein.</p>), vous devez justifier d'une durée d'assuranceDurée d'assurance requise<p>Aussi appelée «<span class="nbsp"> </span>durée minimale d'assurance<span class="nbsp"> </span>», il s'agit de la durée de cotisation légale, calculée en trimestres et tous régimes confondus, nécessaire pour percevoir une pension de retraite à taux plein.</p> minimale - liée à votre année de naissance, 1959 - de 167 trimestres. En partant du principe que vous avez rempli cette condition, vous percevrez 50 % x 32 500 € x 167/167 = 16 250 € par an, soit 1 354 € bruts par mois.

Le montant de cette retraite de base est réévalué chaque année par les caisses de retraite. 

  • La pension de retraite complémentaire

Pour calculer votre pension de retraite complémentaire, vous devez multiplier le nombre de points accumulés dans le régime Agirc-ArrcoAgirc-Arrco<p>Régime unique de retraite complémentaire pour les salariés du privé (cadres et non-cadres) depuis le 1er janvier 2019. Il fonctionne par points.</p> par la valeur du point au moment de votre départ à la retraite. Si vous souhaitez partir à 62 ans en retraite - l'âge légal pour partir en retraite – c'est-à-dire dans 1 an, il vous faudra connaitre la valeur du point en 2021. Cette dernière donnée n'est pas encore disponible mais en se basant sur la valeur 2020 pour notre exemple, si vous avez 4 500 points Agirc-Arcco, vous toucherez 4 500 x 1,2714 € = 5 721,30 € annuels soit 476,78 € par mois.

Vous percevrez donc, pour votre retraite de base plus votre retraite complémentaire,  un total cumulé de 1 830,77 € bruts par mois.

En savoir plus sur le calcul de la pension de retraite. 
 

Cas particuliers pour la pension de base

D'autres cas peuvent se présenter à vous :

Vous avez commencé à travailler très jeune

Travailler avant 20 ans c'est possible. C'est pourquoi les trimestres travaillés pendant vos jeunes années peuvent compter et vous faire partir plus tôt en retraite si vous répondez à plusieurs conditions :

  • vous totalisez 5 trimestres cotisés avant vos 20 ans ;
  • vous justifiez déjà de vos 167 trimestres.

Si vous aviez rempli ces conditions, vous auriez pu partir dès vos 60 ans. L'autre avantage d'avoir travaillé jeune, c'est de pouvoir bénéficier d'une surcoteSurcote<p>Majoration appliquée au montant de la pension d'un assuré ayant atteint l'âge légal de départ en retraite et qui a continué à travailler au-delà de la durée d'assurance nécessaire pour bénéficier d'une retraite à taux plein.</p>. Mais seuls les trimestres acquis à partir de vos 62 ans seront comptabilisés et augmenteront de 1,25 % votre retraite de base.

Exemple : vous partez à 64 ans et accumulez 8 trimestres de plus soit 8 x 1,25 % = 10 % de majoration. Concrètement, cela s'illustrera par une hausse de votre pension de retraite :

16 250 €+ (16 250 € x 10 %) = 17 875 € soit 1 489,60 € bruts par mois.


En savoir plus sur le départ en retraite pour carrière anticipée 

Vous ne validez pas la durée d'assurance

Il arrive que vous arriviez à l'âge légal de la retraite sans avoir cotisé suffisamment. 2 options s'offrent à vous : soit vous continuez à travailler pour atteindre le nombre de trimestres requis, soit vous décidez que c'est le moment pour vous de vous arrêter et vous liquidez votre retraite avec une décote. Pour chaque trimestre manquant, vous perdez 0,625 % sur votre taux de pension (il s'agit d'un coefficient de minoration défini par l'Assurance retraite).

Exemple : Vous avez 157 trimestres au lieu de 167 (10 trimestres manquants). Le taux de pension initial (50 %) est donc réduit à 50 % - (10 x 0,625 %)= 43,75 %.

Votre pension sera réduite d'autant : 32 500 x 43,75 % x 157/167 = 13 367,32 soit 1 113,94 € bruts par mois.

En savoir plus sur la décote

Si vous souhaitez savoir à quel âge vous pourrez partir à la retraite et avec quel montant, vous pouvez faire vous-même votre simulation.

Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

Merci pour votre message !

Merci pour votre participation !

close icon

Laissez nous votre avis !

A découvrir aussi