Temps passé à la retraite : les Français champions des pays de l'OCDE

Temps passé à la retraite : les Français champions des pays de l'OCDE

25 ans

est le nombre moyen d’années passées à la retraite en France

Dans son dernier Panorama des pensions de 2017, l'OCDE révèle que les Français passent en moyenne 5 ans de plus à la retraite que les autres habitants des 35 autres pays de la zone. En hissant l’Hexagone en tête de son classement retraite, elle montre que la France tend à sous-estimer l’âge effectif de la retraite. Quelles sont les raisons d’un tel phénomène ?

Un départ en retraite précoce

Première raison de cette situation : l’âge de départ en retraite. Les Français s’arrêtent de travailler à 61,7 ans en moyenne (alors que l’âge légal de départ en retraite est à 62 ans (hors régimes spéciaux). Ce sont les plus précoces de l'OCDE.

En remontant l’histoire, il apparaît que globalement, entre 1970 et 2014, l'âge effectif de départ à la retraite a diminué jusqu'au début des années 2000 avant d’augmenter progressivement. Ce phénomène de yo-yo tend à se dissiper. Avec les récents changements liés à l’allongement de la durée de cotisation pour bénéficier d’une retraite à taux pleinTaux plein<p>Taux maximum de calcul d'une retraite dont peut bénéficier l'assuré dans tous les régimes. Pour prétendre à une pension de retraite à taux plein, il faut remplir des conditions d'âge et de durée d'assurance.</p> (passé de 41,5 à 43 ans en 2035) et la mise en place du malus sur les pensions complémentaires Agirc-ArrcoAgirc-Arrco<p>Régime unique de retraite complémentaire pour les salariés du privé (cadres et non-cadres) depuis le 1er janvier 2019. Il fonctionne par points.</p> pour les salariés qui partent avant 63 ans, l’âge réel de départ en retraite en France devrait atteindre 64 ans en 2060 et s’aligner un peu plus sur les autres pays membres de l’OCDE.

Une espérance de vie plus longue

Autre raison de cette 1re place, l’augmentation de l’espérance de vie en France. Si elle a progressé en moyenne de 5 ans depuis 1975 dans l’OCDE, elle a augmenté de près du double en France dans la même période.

Femmes

  2000 2005 2017*
0 an 82,8 83,8 85,3
1 an 82,1  83,1  84,6
20 ans 63,4 64,3 65,8
40 ans 43,9 44,8 46,1
60 ans 25,6  26,4 27,5
65 ans 21,2 22 23,2

* Données provisoires

Source : Insee, estimations de population et statistiques de l'état civil.

Hommes

  2000 2005 2017*
0 an 75,2  76,7 79,5
1 an 74,6 76 78,8
20 ans 56 57,4 60
40 ans 37,2 38,4  40,8
60 ans 20,4 21,4   23,2
65 ans 16,7 17,7 19,4

* Données provisoires

Source : Insee, estimations de population et statistiques de l'état civil.

À la lecture de ce tableau, on s’aperçoit que l’espérance de vie chez les femmes a augmenté de 3 ans et a gagné 5 ans chez les hommes. Selon les statistiques de l’Insee, en 2017, l’espérance de vie à 60 ans reste stable pour les femmes, alors qu'elle augmente pour les hommes : dans les conditions de mortalité de 2017, une femme de 60 ans vivait encore 27,5 ans en moyenne et un homme 23,2 ans (soit 0,1 an de plus qu’en 2016).

Une mise en garde de l’OCDE

Dans son rapport, l'OCDE dénonce le faible taux d'emploi des seniors après 60 ans. Ce qui les conduit à partir en retraite trop tôt : en moyenne, 27,2 ans pour les Françaises et 23 ans pour les Français. L’organisation s'inquiète de l'augmentation du nombre de retraités par rapport à un nombre d'actifs qui stagne. L’organisme préconise donc un recul de l'âge de départ à la retraite si la France veut maintenir le niveau de ses pensions.

Le rapport note également que la France affiche l'un des plus faibles taux de pauvreté parmi les personnes de 65 ans et plus (3,8 %). Ceci grâce à des dispositifs tels que l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou le minimum contributif. Ce taux atteint en moyenne 12,6 % dans les pays de l'OCDE.

Et dans les autres pays membres de l’OCDE ?

Autre constat pointé du doigt par l’étude, le vieillissement de la population dans l’ensemble des États de l’OCDE. Pour y faire face, ceux-ci ont adopté des mesures analogues à celles prises par la France.

Si en 2060, l’objectif de la France est donc d’atteindre un âge de départ à la retraite de 64 ans, celui de ses homologues devrait se situer autour des 65,7 ans. Avec une espérance de vie qui ne cesse d’augmenter, la France n’est donc pas prête de perdre son titre.

Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

Merci pour votre message !

Merci pour votre participation !

Laissez nous votre avis !

A découvrir aussi