La retraite en Europe

La retraite en Europe

La retraite en Europe

Alors que la France se lance dans une nouvelle réforme de son système de retraite, profitons-en pour  faire le point sur la situation chez nos voisins européens. Quels sont les types de régimes en vigueur ? Quelle est l’âge moyen de départ à la retraite en Europe ? Quel est le montant minimal de la pension de retraite ? Quelle est la durée de cotisation requise ? etc. Tour d'horizon des différents systèmes de retraite en Europe et explication de leur fonctionnement.

8 contenus correspondants
La retraite en Allemagne La retraite de A à Z

La retraite en Allemagne

L'Allemagne a été un pays pionnier en matière de système de retraite obligatoire : son premier régime, par capitalisation, a été créé par Bismarck en 1883, pour une retraite à 70 ans. Le système a été réformé à plusieurs reprises depuis 1992, dans le sens d'un allongement de la durée de cotisation et d'une élévation de l'âge de la retraite.

La retraite en Espagne La retraite de A à Z

La retraite en Espagne

Le système de retraite espagnol se fonde sur un régime par répartition qui verse une pension unique calculée sur la base de la rémunération. Il existe un régime pour les salariés et un pour les non-salariés. Une réforme, en 2011, a relevé progressivement l'âge de la retraite.

La retraite au Royaume-Uni La retraite de A à Z

La retraite au Royaume-Uni

Le système de retraite britannique a été historiquement fondé sur la capitalisation dans le cadre de l'entreprise, associée par la suite à une pension minimale de solidarité. Dans la 2e moitié du XXe siècle, le système public a évolué vers un régime à deux étages, avec une pension de base forfaitaire et une pension complémentaire publique ou privée. Il a été à nouveau réformé en 2011, avec une unification du régime public et une élévation progressive de l'âge de départ.

Zoom sur les systèmes de retraite en Europe La retraite de A à Z

Zoom sur les systèmes de retraite en Europe

Les pays européens ont commencé au début des années 1990 à se poser la question de la pérennité de leurs systèmes de retraite . Depuis, tous ont entrepris, parfois même à plusieurs reprises, de réformer leurs régimes. La diversité de leurs histoires et de leurs situations économiques et démographiques s'est traduite par des choix différents, même si des convergences se manifestent.

La retraite en Suède La retraite de A à Z

La retraite en Suède

Le système de retraite suédois superpose deux régimes obligatoires universels : un régime en répartition par points, et un régime complémentaire en capitalisation. S'y ajoutent des retraites supplémentaires d'entreprise qui couvrent presque tous les salariés, et un minimum garanti pour les retraités percevant les pensions les plus réduites. Fruit d'une grande réforme des années 1990, le système de retraite a récemment modifié l'âge minimum de départ en retraite en le relevant progressivement de 61 à 64 ans.

La retraite au Danemark La retraite de A à Z

La retraite au Danemark

Régulièrement présenté comme le meilleur système de retraite au monde, le régime de retraite danois repose sur 2 piliers. Le régime universel (« folkepension »), qui constitue le premier pilier, est applicable à l'ensemble des travailleurs. Le second pilier, la pension complémentaire appelée « Arbejdsmarkedets Tillægspension (ATP) », est obligatoire pour tous les salariés. À cette pension s'ajoutent des régimes spécifiques dont les pensions catégorielles et les pensions privées.