Invalidité et départ à la retraite

Invalidité et départ à la retraite

Handicap et invalidité, quelle est la différence ?

Certaines personnes rencontrent des difficultés pour accomplir certains actes de la vie quotidienne. Mais les termes sont nombreux et peuvent prêter à confusion : handicap, invalidité, incapacité…

Concrètement : 

  • l'invalidité ne concerne que les activités professionnelles. Sa prise en charge dépend du régime de protection sociale de la personne concernée ;
  • le handicap concerne les activités professionnelles et hors professionnelles ; sa prise en charge ne dépend pas du régime de protection sociale de la personne concernée (mais seulement du taux d'incapacité de la personne concernée).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article handicap et invalidité.

Comment obtenir une retraite anticipée pour invalidité ?

Vous pouvez partir à la retraite avant l'âge légal de départ à la retraite, si vous avez accumulé suffisamment de trimestres et avez un taux d'incapacité d'au moins 50 %.

Quelles sont les maladies reconnues pour invalidité ?

Pour percevoir une retraite anticipée pour invalidité, la maladie en question n'entre plus en ligne de compte depuis 2014. Avant, la retraite anticipée était conditionnée à la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH). Désormais, seule l'incapacité de 50 % entre en compte.

L'âge de départ anticipé dépend à la fois de votre durée d'assurance et de votre âge :

1. Déterminez la durée d'assurance requise normale pour le taux plein

Celle-ci est de 160 à 172 trimestres selon votre année de naissance. 

Trimestres requis selon l’année de naissance
Année de naissanceNombre de trimestres requis
1948 ou avant160
1949161
1950162
1951163
1952164
1953/1954165
1955/1957166
1958/1960167
1961/1963168
1964/1966169
1967/1969170
1970/1972171
A partir de 1973172

2. Comptez le nombre de trimestres et vous obtiendrez l'âge possible de départ

Calcul des trimestres selon qu’ils sont cotisés ou validés
AgeDurée totale d'assurance validéeDurée d'assurance cotisée
55 ansTrimestres requis moins 40 trimestresTrimestres requis moins 60 trimestres
56 ansTrimestres requis moins 50 trimestresTrimestres requis moins 70 trimestres
57 ansTrimestres requis moins 60 trimestresTrimestres requis moins 80 trimestres
58 ansTrimestres requis moins 70 trimestresTrimestres requis moins 90 trimestres
59 ansTrimestres requis moins 80 trimestresTrimestres requis moins 100 trimestres

Exemple : nous sommes en 2021 et Marc, né en 1968, souffre d'une incapacité permanente de 55 %. Il a cotisé 100 trimestres et obtenu 20 trimestres assimilés (pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article sur les trimestres « gratuits »). Cela donne un total de 100 trimestres cotisés et 120 trimestres validés (100 + 20).

Normalement, Marc a besoin d'avoir cotisé 170 trimestres pour bénéficier du taux plein.

Il pourra donc partir à la retraite à 56 ans (soit en 2024), car il a :

  • validé 120 trimestres (170 – 50) ;
  • cotisé 100 trimestres (170 – 70).

     

    J'arrive à l'âge de départ à la retraite, vais-je continuer à percevoir ma pension d'invalidité ?

    Votre pension d'invalidité peut se terminer à partir du moment où vous atteignez l'âge légal de départ à la retraiteÂge légal de départ à la retraite<p>Âge à partir duquel une personne peut demander à prendre sa retraite. En France, il est de 62 ans pour les assurés nés à partir de 1955.</p> (de 60 à 62 ans selon votre année de naissance) : 

    • Si vous êtes privé d'emploi, votre pension d'invalidité est automatiquement remplacée par une pension de retraite pour inaptitude. Vous pouvez toutefois demander à continuer de percevoir la pension d'invalidité pendant encore 6 mois.
    • Si vous continuez d'exercer une activité professionnelle, vous pouvez continuer à percevoir une pension d'invalidité jusqu'à l'âge d'annulation de la décoteÂge d'annulation de la décote<p>Âge à partir duquel il est possible pour une personne de liquider sa pension de retraite à taux plein sans avoir cotisé la durée d'assurance requise.</p>  (de 65 à 67 ans selon votre année de naissance).

    Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez vous rendre sur le site de l'assurance-maladie.

    Comment choisir entre pension d'invalidité et pension de retraite ?

    En réalité, le choix vous est souvent imposé par votre situation.

    Si vous pouvez bénéficier d'une retraite anticipée pour invalidité, nous vous conseillons bien sûr d'en profiter : la pension de retraite sera calculée au taux plein.

    Si vous atteignez l'âge de la retraite et que vous n'avez pas d'activité, votre pension d'invalidité sera automatiquement convertie en pension de retraite.

    Si vous atteignez l'âge de la retraite et que vous exercez une activité, notre conseil général est de poursuivre une activité si vous le souhaitez et que vous vous en sentez capable, afin d'augmenter le montant de votre future pension de retraite. Mais là aussi, votre choix dépend de vos projets professionnels et personnels.

    Retrouvez plus d'informations sur notre article sur l'impact du handicap et de l'invalidité sur la retraite.

    Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

    Merci pour votre message !

    Merci pour votre participation !

    close icon

    Laissez nous votre avis !

    A découvrir aussi