Retraite : le minimum vieillesse cumulable avec une activité

Retraite : le minimum vieillesse cumulable avec une activité

Depuis le 1er janvier 2015, les bénéficiaires du minimum vieillesse peuvent cumuler cette allocation avec de petits revenus d'activité.

La mesure, annoncée dans le cadre de la réforme de 2014, permettra aux personnes âgées les plus démunies de compléter leur allocation par un petit revenu d'activité, jusqu'à hauteur de 30 % du Smic (en brut) pour une personne seule et 50 % du Smic pour un couple.

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), parfois appelée « minimum vieillesse », est versée aux personnes de 65 ans ou plus qui bénéficient de très peu de ressources, et ne perçoivent pas ou peu de pension de retraite. Elle leur assure un revenu minimal de 800 € par mois pour une personne seule et 1 242  pour un couple.

Lorsque l'ensemble des ressources du bénéficiaire, allocation comprise, dépasse ces montants, l'allocation est réduite du montant du dépassement, de telle sorte que les ressources totales restent toujours égales à 800 € (ou 1 242 € pour un couple).

Le décret prévoit une exception en faveur des revenus d'activité. Concrètement, vous pouvez cumuler au maximum, avec votre allocation, en revenu net :

  • environ 344 € mensuels supplémentaires (440 € bruts, moins les charges) pour une personne seule (soit 1 144 € environ un Smic net au total),
  • environ 873 € supplémentaires pour un couple (soit environ 1 815 €) (chiffres pour 2016).

Les revenus sont évalués sur 3 mois : au moment de faire votre demande, vous pouvez donc avoir gagné au total 90 % du Smic au cours des trois derniers mois (ou une fois et demi le Smic pour un couple), soit 30 % en moyenne mensuelle (ou 50 % pour un couple), sans qu'il soit nécessaire que ces revenus aient été répartis équitablement sur les trois mois.

Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

Merci pour votre message !

Merci pour votre participation !

Laissez nous votre avis !

A découvrir aussi