Coût des retraites en France : une baisse difficile

Coût des retraites en France : une baisse difficile

Il ressort que l’essentiel de ces dépenses va à la protection sociale (575 €) et que, dans ce poste, les dépenses principales concernent les retraites (268 €) devant l’Assurance maladie (191 €). Compte tenu de son importance dans le budget national, la baisse du coût des retraites a donc une importance particulière.

Un coût des retraites amené à diminuer avec le temps…

La part des dépenses de retraite dans le PIB français est stable. Évaluée à 13,8 % du PIB en 2015 par une étude conjointement menée par l’Insee et la direction générale du Trésor, il est estimé à 13,7 % en 2017 dans le dernier rapport « Les retraités et les retraites » de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES).

Selon cette même étude de l'Insee publiée en 2015, le poids des dépenses liées aux retraites dans le PIB français reculerait sensiblement d'ici 2060.

Dans le cadre de projections des dépenses publiques liées au vieillissement, le poids des dépenses des retraites continuerait à être globalement stable d'ici 2025, puis s'allègerait entre 2025 et 2060. Le budget de ces dépenses passerait ainsi de 13,8 % à 11,2 % du PIB français.

Cette baisse aurait plusieurs causes :

• les réformes sur la retraite adoptées ces 25 dernières années ;
• la baisse du montant de la pensionPension de retraite<p>Somme versée périodiquement à un assuré après la liquidation de sa retraite, après cessation totale ou partielle de l'activité professionnelle.</p>  moyenne ;
• le recul de l'âge de la retraite ;
• l'allongement de la durée de cotisation.

À noter : le scénario sur lequel s'appuyait l'étude, prévoyait à long terme un taux de chômage de 7,5 %, une croissance d'1,5 % et une population de 76 millions de personnes en France d'ici à 2060 : des hypothèses économiques plutôt optimistes.

…mais une diminution moins rapide que prévu

Au fil des années, les rapports sont moins tranchés sur le rythme de réduction des dépenses de retraite.

Parmi eux, nous pouvons citer le dernier rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR), qui établit des projections de dépenses des retraites selon plusieurs scenarios économiques (démographie, chômage, croissance, etc.). Le rapport estime ainsi qu’à l’horizon 2070 (soit 10 années après les prévisions de l’Insee en 2015), la part des dépenses de retraites dans le PIB ne serait pas de 11,2 %, mais demeurerait entre 12,7 % et 12,8 % du PIB. Ceci notamment en raison de la baisse du nombre de fonctionnaires et la réforme du régime de retraite des cheminots.

En savoir plus sur les enjeux du système de retraite français.

Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

Merci pour votre message !

Merci pour votre participation !

Laissez nous votre avis !

A découvrir aussi