Réforme des retraites Macron : vers une future reprise ?

Réforme des retraites Macron : vers une future reprise ?

A l'occasion de sa rencontre avec les partenaires sociaux le 17 juillet dernier, le Premier ministre Jean Castex a confirmé que la réforme des retraites, suspendue en raison de la crise sanitaire, serait poursuivie avec une nouvelle méthode et un calendrier à définir.

Le calendrier prévisionnel de la réforme des retraites

La réforme devrait finalement se faire en 2 temps.

Priorité au volet financier

Le volet financier pourrait être repris par des concertations dès la rentrée. Le gouvernement souhaite en effet traiter le sujet du financement du système des retraites rapidement, après l'estimation du Conseil d'orientation des retraites (COR) d'un déficit de 30 milliards d'euros.

Plus de temps donné à la réforme

En revanche, les discussions pour mettre en place le système universel par points voulu par le Président de la république ne devraient pas reprendre avant le début de l'année 2021.

Dans un contexte tendu après la crise du Covid-19, il était difficile pour le Chef de l'Etat de réformer le système des retraites avant de s'occuper de l'emploi. Les partenaires sociaux, unanimes sur le sujet, évoquaient en effet l'urgence à régler le problème du chômage de façon prioritaire.

Comment rétablir l'équilibre du système des retraites ?

Les mesures qui pourraient être mises en place :

  • Le relèvement de l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans, soit 3 mois par génération à partir de la génération de 1962 ;
  • La mise en place d'un âge minimal de départ sans décote ;
  • Une moindre revalorisation des pensions de retraite.

Les scénarios envisagés par le gouvernement

Plusieurs pistes sont actuellement envisagées pour reprendre la réforme des retraites :

  • La « clause du grand-père » qui consisterait à appliquer le nouveau régime universel uniquement aux personnes nées à partir de 2004 ;
  • Une retraite à 2 étages combinant :
    • La retraite de base avec des règles de calcul identiques pour tous et la convergence des cotisations,
    • La retraite complémentaire avec des spécificités selon chaque type de profession, et organisée en 3 sections : privé, non-salarié et public ;
  • La disparition des régimes spéciaux ;
  • L'allongement de la durée de cotisation.

L'inconnue demeure totale à ce jour quant à savoir si cette réforme sera adoptée avant la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron. Le sujet sera suivi par Laurent Pietraszewski qui a été reconduit, dimanche 26 juillet, dans son poste de secrétaire d'Etat chargé des Retraites et de la Santé au travail.

Source : Médias

 

Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

Merci pour votre message !

Merci pour votre participation !

close icon

Laissez nous votre avis !

A découvrir aussi