A A A | imprimer |
02/08/2018

Montant de votre pension de retraite : attention aux erreurs !

Les caisses de retraite font parfois des erreurs qui peuvent vous coûter cher ! Prenez le temps de bien vérifier votre RIS lorsque vous le recevez.


La situation actuelle


Les caisses de retraite doivent de plus en plus faire face à des situations d'assurés aux carrières morcelées. Certaines personnes ont eu plusieurs statuts dans leur vie professionnelle, ce qui rend plus difficile le regroupement de toutes les informations les concernant.


Il n'est donc pas étonnant que parfois certaines erreurs, telles que trimestres d'activité manquants ou omission de périodes spécifiques (chômage, congé maternité…) se glissent dans votre relevé.


Celles-ci peuvent, lors de votre départ à la retraite, avoir un impact négatif sur le montant de la pension que vous percevrez. C'est pourquoi il est primordial de vérifier toutes les informations que contient votre Relevé de situation individuelle (RIS) lorsque vous le recevez.


Qu'est-ce que le RIS ?


Le Relevé de situation individuelle (RIS) est un document de référence vous permettant d'avoir une vue globale de vos droits à la retraite. Il reprend l'ensemble de votre carrière, dans tous les régimes. Il recense les trimestres que vous avez accumulés (trimestres cotisés ou trimestres assimilés), les points acquis pour la retraite complémentaire et le montant des salaires sur lesquels ont été prélevées les cotisations.


Ce document est essentiel car l'âge de votre départ à la retraite et le montant de votre future pension seront déterminés en fonction des informations qui y sont compilées.


La réforme des retraites de 2003 a instauré pour les assurés un droit à l'information. Depuis 2010, le RIS est ainsi envoyé tous les 5 ans à partir de vos 35 ans. Si vous ne le recevez pas, n'hésitez pas à en faire la demande sur www.info-retraite.fr.


Comment éviter les erreurs ?


Tout simplement en vérifiant scrupuleusement les informations contenues dans ce document.

Mieux vaut le faire avant la liquidation de votre retraite qu'une fois que votre 1ère pension vous sera versée. En effet, les réclamations, s'il s'agit d'une erreur technique de calcul, ne seront pas traitées de façon prioritaire.


Si vous constatez des anomalies sur votre RIS, nous vous conseillons d'en demander la rectification le plus rapidement possible sur le site internet de l'une des caisses à laquelle vous avez été affilié.


Passage en revue des points à vérifier sur votre RIS :

  • Vos informations personnelles (nom, date de naissance, adresse, etc.),
  • La concordance des périodes mentionnées avec vos bulletins de salaire,
  • L'exactitude des montants de vos salaires / indemnités,
  • Le relevé des périodes de chômage indemnisé, maladie, congé maternité, …
  • Les stages, apprentissage, jobs d'étudiant/d'été de début de carrière,
  • Le nombre de trimestres acquis pour chaque période et en totalité,
  • Le nombre de points de retraite complémentaire, 
  • La concordance du nombre de points Agirc avec les périodes où vous avez été cadre.
Attention : certaines données n'apparaissent pas automatiquement sur votre RIS :
  • Les périodes travaillées à l'étranger,
  • Le service militaire pour les hommes,
  • Les enfants
Elles seront intégrées dans votre relevé à partir de 55 ans, mais rien ne vous empêche de le signaler au préalable à votre caisse de retraite.


Source : L'assurance retraite - Capital

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite 5 minutes pour comprendre Guide retraite Web TV La retraite en clair