A A A | imprimer |
26/04/2018

Médecins : préparez votre départ à la retraite

Vous envisagez de partir prochainement à la retraite ? Faites le point sur votre situation et préparez soigneusement votre dossier dans les temps.


Age et montant de la pension de retraite


Les médecins dépendent de la Caisse nationale d'assurance vieillesse pour les professions libérales (CNAVPL) pour leur retraite de base, et pour la retraite complémentaire de la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF).


L'âge de départ à la retraite est le même que pour les salariés du privé, à savoir 62 ans pour les générations nées à partir de 1955. L'âge du taux plein est de 67 ans.


La retraite de base des professions libérales est un régime par points, contrairement à la plupart des régimes de base. Les points s'acquièrent par cotisations. Le calcul du montant de la retraite s'effectue en multipliant le nombre de points par la valeur du point (0,5672 € au 1er janvier 2018). Le montant de la pension peut être affecté par une décote ou une surcote.


Pour la retraite complémentaire, en 2018, 1 point est acquis pour 13 906 € de revenus perçus en 2016. On ne peut pas acquérir plus de 10 points par an. La valeur du point pour le régime complémentaire est de 68,30 € au 1er janvier 2018. Aucune décote ne s'applique même si la retraite de base est liquidée à taux réduit. Par contre, le montant de la pension peut être augmenté par une surcote.


Il faut noter qu'un système de retraite supplémentaire (ASV) est obligatoire pour les médecins conventionnés. La valeur du point est de 11,31 € au 1er janvier 2018.

Les démarches à effectuer pour partir à la retraite

 

  • La première démarche à effectuer est de vérifier votre Relevé individuel de situation (RIS) qui répertorie toutes vos périodes d'affiliation. Le nombre de points et de trimestres que vous avez acquis conditionne l'âge de votre départ à la retraite et le montant que vous percevrez. Si vous relevez des erreurs, vous pouvez contacter les organismes auxquels vous avez été affilié pour les faire rectifier.
  • La demande de retraite n'est pas automatique et doit être faite au minimum 6 mois avant la date souhaitée. Elle peut être faite par écrit au service allocataires ou sur votre espace personnel de la CARMF.
  • Suite à votre demande, la CARMF vous enverra un formulaire de demande de retraite que vous devrez compléter et signer, puis faire valider par le Conseil de l'Ordre des médecins. Une fois retourné à la CARMF, celle-ci vous enverra un accusé de réception.
  • Plusieurs pièces justificatives sont à joindre au dossier :

dossier de demande de retraite visée par le Conseil de l'Ordre des médecins,

photocopie de la Carte Nationale d'Identité et du livret de famille,

domiciliation bancaire,

relevé de carrière des éventuelles autres caisses de retraite pour comptabiliser le nombre total de trimestres.


La date d'effet de la retraite est le 1er jour du trimestre civil qui suit la demande validée de retraite.

 

Source : CARMF

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair