A A A | imprimer |
12/04/2016

Retraites complémentaires : baisse conséquente pour les futurs retraités

Selon les simulations réalisées par le COR, l'accord signé en octobre 2015 sur les retraites complémentaires va pénaliser les futurs retraités.


L'accord signé le 30 octobre 2015 par les partenaires sociaux, destiné à éviter la faillite des caisses de retraites complémentaires, va peut-être sauver le régime Agirc-Arrco, mais il se traduira pour les futurs retraités par une baisse du montant de leurs pensions. Cela a été confirmé en ce début de mois par les experts du Conseil d'orientation des retraites (COR). La note du COR traite seulement des régimes complémentaires du privé, c'est-à-dire l'Arrco auquel sont affiliés l'ensemble des salariés et l'Agirc auquel sont affiliés uniquement les cadres.


C'est au cours des trois premières années après le départ à la retraite que l'impact sera le plus important. En effet, l'accord prévoit un mécanisme d'abattement de 10 % par an pendant trois ans pour ceux qui partiront à 62 ans avec tous leurs trimestres au régime de base. Au-delà, ce malus appelé « coefficient de solidarité » et applicable à partir de 2019, sera supprimé. Pour rappel, il ne sera pas appliqué pour les salariés qui accepteront de décaler leur départ à 63 ans.


Après les trois ans passés à la retraite, pour un cadre né en 1975, la baisse de sa pension complémentaire sera de 7 %. Pour un non-cadre né la même année, elle sera de 8 %. Pour un cadre né en 1959, la baisse de sa pension complémentaire sera de 4,5 %.


En savoir plus sur l'accord du 30 octobre dernier 

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

Autour du même sujet

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair