A A A | imprimer |
04/09/2014

Coefficient de proratisation

C'est le taux de réduction de la pension de retraite lorsque vous n'avez pas validé une carrière complète dans un régime de retraite, c'est-à-dire que vous avez validé moins de trimestres que la durée d'assurance de référence dans ce régime. Ce taux est égal à : nombre de trimestres effectivement validés / durée d'assurance maximum. Il a pour effet de réduire le montant de la pension.

Le coefficient de proratisation est différent de la décote, qui dépend de la durée d'assurance totale, tous régimes confondus. Suivant les cas, votre pension peut être affectée d'un coefficient de proratisation, sans subir de décote ; elle peut également être affectée par les deux.

Si vous avez cotisé à plusieurs régimes de base, le coefficient de proratisation permet en fait de répartir le montant de vos droits à retraite entre vos différents régimes : par exemple, si vous avez cotisé la moitié de votre carrière au régime général, et l'autre moitié au régime de la fonction publique, vous percevrez deux pensions différentes. Chacune reflètera la partie correspondante de votre vie professionnelle, et chacune sera calculée de la même façon : en divisant par deux la pension que vous auriez perçue si vous y aviez cotisé une carrière complète dans chacun de ces régimes.
Les pensions des régimes complémentaires, calculées par points, ne sont pas affectées par le coefficient de proratisation.

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair