A A A | imprimer |
23/10/2017

Mes années de sapeur-pompier bénévole comptent-elles pour le calcul de ma retraite ?

Non, par principe, le bénévolat ne donne aucun droit à la retraite. Mais en tant que sapeur-pompier, vous pouvez bénéficier de prestations spécifiques pour votre retraite.

 

Bénévolat : pas de droit pour la retraite

Une activité bénévole ne peut pas être prise en compte dans le calcul de votre retraite. Les revenus qui vous sont versés à ce titre ne constituent pas une rémunération à proprement parlé mais une indemnisation exonérée de tout prélèvement social. Vous ne cotisez donc pas pour votre retraite, et aucun trimestre ne peut vous être alloué à ce titre.

 

Un cas particulier : si vous avez été en chômage non indemnisé pendant votre période de bénévolat, cette période peut être prise en compte dans certaines limites et à certaines conditions. Ce peut être un moyen de valider une partie de ces années de bénévolat.

 

Sapeur-pompier volontaire : des prestations spécifiques pour votre retraite

Les sapeurs-pompiers volontaires peuvent bénéficier d'autres prestations, spécifiques à leur statut, à partir de 20 ans d'ancienneté. Ces prestations dépendent de la date à laquelle ils ont mis un terme à leur activité :

 

  • avant le 1er janvier 2005 : ils peuvent bénéficier, sous conditions, de l'allocation de vétérance ou de l'allocation de fidélité. Ces prestations sont calculées sur la base de l'ancienneté. En savoir plus sur l'allocation de vétérance.
  • après le 1er janvier 2005 : ils peuvent bénéficier, sous conditions toujours, de la prestation de fidélisation et de reconnaissance (PFR ou PFR1 depuis le 1er janvier 2016). Cette prestation est délivrée annuellement en décembre et est exonérée d'impôt. En savoir plus sur la PFR1.

Si vous décédez dans l'exercice de votre mission de sapeur-pompier volontaire, une allocation de réversion peut-être versée à vos proches :

 

  • à votre épouse / époux, à votre partenaire de Pacs, ou votre concubin,
  • à votre ex-conjoint, s'il n'est ni remarié, ni pacsé et qu'il ne vit pas en concubinage,
  • à défaut, à vos enfants de moins de 21 ans ou handicapés.

Le montant de cette allocation de réversion est composé d'une part forfaitaire fixée par arrêté et d'une part variable dépendant du grade détenu par le sapeur-pompier volontaire décédé et de la durée des services effectués.

 

45 personnes ont trouvé cette question utile. Et vous ? ouinon

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair