A A A | imprimer |
09/09/2014

Carrière complète

Un assuré bénéficie d'une carrière complète dans un régime donné lorsqu'il a validé dans ce régime la durée d'assurance de référence. Cette durée varie de 150 à 172 trimestres suivant l'année de naissance.

Si vous avez validé une carrière complète, vous percevez la pension la plus élevée que peut vous servir votre régime, en fonction de vos revenus au cours de votre vie professionnelle (à condition toutefois d'avoir atteint l'âge minimal de la retraite). Votre pension ne subit ni décote, ni coefficient de proratisation.

C'est le cas le plus simple de calcul de la pension : un seul régime de base, aucune réduction de pension.
Si vous n'avez pas validé une carrière complète dans un régime donné, votre pension est proratisée. Par exemple, si vous avez validé 150 trimestres au régime général, et que vous deviez en valider 164 pour une carrière complète, votre pension est multipliée par 150/164, et donc réduite.
Si vous ne remplissez pas non plus la condition de durée d'assurance requise (soit que vous n'ayez cotisé à aucune autre régime, soit que vous ayez cotisé à un autre régime mais pas assez pour atteindre 164 trimestres tous régimes confondus), votre pension subira en plus une décote.

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair