La réforme des retraites de nouveau à l'ordre du jour ?

La réforme des retraites de nouveau à l'ordre du jour ?

Lors de son allocution du 12 juillet, le président de la République Emmanuel Macron a évoqué la réforme des retraites. Il a indiqué qu’elle devait être maintenue pour supprimer un système actuellement injuste avec ses 42 régimes différents. 

Le contexte 

La réforme des retraites avait été suspendue en mars 2020 au début de la crise sanitaire de la Covid-19. A la fin de l'année 2019, elle avait enflammé le pays pendant des mois de contestation sociale intense. La perspective de faire revenir à la rentrée un dossier explosif est donc loin de faire l'unanimité en pleine campagne présidentielle.

Le contenu de la future réforme des retraites

La réforme des retraites ne serait pas reprise à l’identique après 1 année d’une crise sanitaire qui a fortement éprouvé les Français, mais plutôt de façon plus souple dans son application. Alors qu’une réforme systémique était envisagée à l’origine, il ne serait plus question dorénavant que d’une réforme paramétrique. Le président de la République a évoqué les pistes suivantes : 

  • L’âge légal de la retraite aujourd’hui fixé à 62 ans sera repoussé car les Français vivent plus longtemps,
  • Toute retraite pour les carrières complètes devra être supérieure à 1 000 euros,
  • Les régimes spéciaux devront être supprimés pour les nouveaux entrants.

Le financement du système des retraites

Cette réforme permettrait, entre autres, de redresser les finances publiques. Dans son rapport annuel, le Conseil d'orientation des retraites (COR) indique que la situation du système des retraites semble être légèrement meilleure qu'annoncé en novembre dernier, mais le régime reste cependant largement déficitaire. Rappelons que le système de retraite représente plus de 14 % du PIB français.

Quel calendrier pour la réforme des retraites ?

Le président a assuré que cette réforme ne serait pas lancée tant que les 2 conditions suivantes ne seraient pas réunies :

  • L’épidémie de la Covid-19 doit être endiguée,
  • La reprise économique doit être présente.

Dès la rentrée, le premier ministre recevra les partenaires sociaux pour mener une concertation sur ce sujet. 

 

Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

Merci pour votre message !

Merci pour votre participation !

close icon

Laissez nous votre avis !

A découvrir aussi