Podcast #11 : Comment choisir parmi les supports d'investissement de mon contrat retraite ?

Podcast #11 : Comment choisir parmi les supports d'investissement de mon contrat retraite ?

Lorsque vous épargnez pour votre retraite, votre capital est investi sur différents supports financiers. La majorité des PER et des contrats d'assurance vie du marché sont dits « multisupports », c'est-à-dire qu'ils proposent des supports financiers de nature différente. Concrètement, quels sont ces supports ? Comment fonctionnent-ils, et comment les choisir ? Pour nous éclairer sur ces questions, retrouvons aujourd'hui Serge Werlé, responsable de l'ingénierie financière chez BNP Paribas Cardif. 

Ecoutez le podcast ou prenez connaissance de sa retranscription ci-dessous.

Pour écouter l'intégralité des podcasts, rendez-vous ici

Définition et caractéristiques du fonds en euros 

Serge : le fonds en euros (également appelé fonds général) est un fonds qui est géré par l'assureur lui-même. C'est un fonds qui a 2 points forts : 

  • Le 1er, c'est la garantie de votre capital, c'est-à-dire que votre capital est garanti à tout moment.
  • Et le 2e point fort, c'est la liquidité de votre capital. Cela signifie que vous pouvez récupérer votre argent également à tout moment.

La contrepartie de ces garanties, c'est une rentabilité qui est plutôt faible. Et pourquoi cette rentabilité est faible ? Eh bien, pour vous apporter ces différentes garanties, l'assureur investit votre épargne dans des placements sûrs, tels que les obligations d'Etat. Cela revient à dire que l'assureur prête votre argent à certains États, à l'État français, par exemple. Or, aujourd'hui, les taux d'intérêt payés par ces États sont très bas. C'est la raison pour laquelle l'épargne que vous placez dans le fonds en euros rapporte peu.

Définition et caractéristiques des fonds en unités de compte 

Serge : Alors les unités de compte sont des supports financiers sur lesquels l'épargne investie n'est pas garantie par l'assureur. En choisissant les unités de compte, vous investissez sur les marchés financiers et c'est risqué, vous prenez donc le risque que votre épargne fluctue à la hausse comme à la baisse.

Vous pouvez donc choisir d'investir sur différents marchés, les marchés français, les marchés européens, américains, asiatiques, … Vous pouvez choisir d'investir sur les très grandes entreprises, comme les plus petites. Et vous pouvez également sélectionner des thématiques d'investissement qui vous plaisent, par exemple la thématique de la santé ou les nouvelles technologies, ou bien la robotique.

Vous avez ainsi accès, à travers les unités de compte, à une diversité de placements.

Mais attention, le capital n'est pas garanti. Le rendement est fonction des fluctuations des marchés financiers. Il existe donc un risque de perte de capital total ou partiel.

Les placements proposés dans les supports en unités de compte 

Serge : dans les supports en unités de compte qui vous sont proposés, vous entendrez parler d'investissement en actions et en obligations, et il est important de bien comprendre de quoi il s'agit.

D'abord, les actions. Les actions sont des parts de capital d'une entreprise ; vous prenez un risque direct dans la réussite ou l'échec d'une entreprise. C'est donc un investissement à risque élevé et vous pouvez gagner ou perdre beaucoup. Un fonds actions entreprises européennes est assez risqué et votre épargne pourra connaître des fluctuations importantes par exemple.

Maintenant, les obligations. Les obligations matérialisent un prêt. Donc, dans un fonds obligations entreprises européennes, votre épargne servira à prêter de l'argent à des entreprises européennes. Donc c'est moins risqué qu'un fonds actions.

Et enfin, un fonds monétaire, caractérise, lui, des prêts à très court terme, donc, c'est un fonds qui est finalement très peu risqué.

Donc, vous aurez le choix dans vos investissements en unités de compte dans toutes ces catégories de produits financiers, plus ou moins risqués.

Peut-on choisir entre des fonds en euros et/ou en unités de compte quand on détient une assurance vie ou un PER Assurance ? 

Serge : Tout à fait. Vous avez le choix. Mais j'insiste sur un point, nous parlons ici du PER Assurance. Seul le PER Assurance vous donne un accès aux fonds en euros. Ce n'est pas le cas du PER bancaire, c'est-à-dire le PER « Compte-titres ».

Donc à travers le PER Assurance, vous pouvez panacher du fonds en euros, qui apporte une sécurité de l'épargne (votre épargne est garantie je le rappelle), avec 1 ou plusieurs fonds en unités de compte qui vont eux dynamiser votre épargne. La proportion de votre épargne investie en actifs sécuritaires ou risqués, va dépendre de 2 facteurs :

  • Votre profil de risque, d'une part
  • Et votre horizon d'investissement, d'autre part

1er critère : le profil de risque

Serge : Le profil de risque définit le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre dans vos investissements, et il est propre à chacun.

Un investisseur prudent privilégiera les actifs sécuritaires avec peu de risques, mais avec une performance attendue qui sera faible. A l'inverse, un investisseur plus dynamique pourra se permettre d'investir sur des marchés plus risqués avec l'espoir d'une meilleure performance.

Vous avez donc un profil de risque personnel et vos investissements doivent être alignés avec votre appétence à la prise de risque.

Votre profil de risque est défini par une échelle de risque. Elle va de 1 pour les profils les plus prudents jusqu'à 7 pour les profils les plus risqués.

2nd critère : l'horizon d'investissement

Serge : L'horizon d'investissement, c'est le 2nd facteur important à prendre en compte. La règle est très simple : plus votre horizon de placement est long, plus vous pouvez vous permettre d'aller chercher du risque. Si l'on a un horizon de placement court terme, la priorité va être de sécuriser le capital, car on va avoir besoin rapidement de ce capital. A l'inverse, si votre horizon de placement est plus long, vous pouvez vous permettre d'investir dans des supports plus risqués.

A noter que pour l'assurance vie, ces 2 règles de base persistent. Le profil de risque et l'horizon d'investissement s'appliquent à tous vos investissements et donc également à l'assurance vie.

Comment bien épargner pour sa retraite ?

Choisir ses placements en fonction de son horizon d'investissement et de son profil de risque

Le PER est un contrat à long terme avec une échéance : la retraite. Ceci a-t-il un impact sur les choix d'investissement ?

Serge : Oui, il faut suivre les 2 règles.

D'abord, l'horizon d'investissement. Votre PER va vous suivre pendant toute votre vie active et son terme coïncide bien sûr avec votre départ à la retraite. Donc, dans le cas d'une épargne retraite, l'horizon d'investissement est tout simplement votre âge estimé de départ à la retraite, c'est simple.

Après, il y a la 2nde règle, c'est d'adapter vos investissements à votre profil de risque personnel.

Gérer son épargne

Serge : Alors vous avez 2 options possibles pour gérer votre épargne retraite.

La 1ère, c'est de gérer vous-même, et donc de décider vous-même de répartir vos avoirs entre les actifs sécuritaires et les actifs risqués, et de rééquilibrer votre épargne au fur et à mesure que vous vous approchez de la retraite.

Et la 2e option, c'est de demander à un expert de piloter votre épargne.

Les différents modes de gestion

Serge : Vous avez la gestion libre, c'est si vous êtes connaisseur ou que vous préférez gérer vous-même votre épargne, alors vous pouvez opter pour la gestion libre. Vous êtes maître du jeu. Vous êtes aux commandes de votre épargne, c'est vous qui décidez.

Mais si vous n'avez pas le temps, ou que vous n'avez pas les connaissances, mais que vous voulez quand même que votre épargne soit bien gérée, alors vous pouvez choisir la gestion pilotée (ou la gestion à horizon). Il s'agit d'ailleurs de la gestion par défaut du PER. Dans ce cadre, les investissements sont combinés en fonction de la date de retraite fixée. Cette combinaison entre les actifs sécurisés et les actifs risqués évolue dans le temps de manière automatique, et vous n'avez pas à vous en préoccuper. En effet, la gestion pilotée intègre automatiquement un mécanisme de sécurisation progressive de votre épargne, à mesure qu'approche le départ à la retraite. Votre épargne retraite est donc en mode pilotage automatique jusqu'à la retraite. Et finalement, il n'y a qu'une chose à faire, c'est choisir le mode de gestion pilotée en ligne avec votre profil de risque : prudent, équilibré ou dynamique.

Conclusion : les 3 points à avoir en tête pour épargner pour sa retraite

Serge : Le 1er point, c'est d'avoir en tête que l'épargne retraite, c'est de l'épargne longue, donc propice à l'investissement dans des supports financiers risqués. Et ce, d'autant plus si vous investissez régulièrement dans votre PER.

La 2e chose, c'est qu'il faut définir son profil de risque. Soit investir prudemment avec un potentiel de revalorisation de son épargne faible ; ou au contraire, viser des objectifs de rentabilité plus importants de votre épargne, mais avec un risque de voir votre épargne fluctuer plus fortement. Donc finalement il faut se poser la question : quels risques suis-je prêt à prendre?

Et enfin le 3e point c'est choisir le mode de gestion pour son épargne retraite. Donc vous avez le choix soit de gérer votre épargne vous-même ou bien de faire le choix de la gestion pilotée.

Donc n'hésitez pas à en parler à votre conseiller qui pourra vous aider à répondre à toutes ces questions.

Cet article vous a t-il été utile ? Oui Non

Merci pour votre message !

Merci pour votre participation !

close icon

Laissez nous votre avis !

A découvrir aussi