L'abécédaire des retraites

Zoom sur
Caisse de retraite

Organisme gérant un ou plusieurs régimes de retraite, de base ou complémentaire (ex. : caisse nationale d'assurance vieillesse, caisses ARRCO ou AGIRC, MSA...). Dans un système par répartition, une caisse de retraite perçoit des cotisations des actifs et en reverse le produit sous forme de pensions aux retraités.

A

Abondement

Contribution versée par l'employeur en complément des versements des salariés, notamment dans le cadre du Plan d'Epargne Entreprise (PEE) et du Plan d'Epargne Retraite Collectif (PERCO).

Actionnariat salarié

Ensemble des procédures par lesquelles un salarié peut détenir des actions de l'entreprise où il est employé. L'actionnariat salarié est l'un des aspects de l'épargne salariale, qui peut être utilisée pour préparer sa retraite.

Age d'annulation de la décote

Age auquel il est possible de liquider sa pension de retraite à taux plein sans avoir cotisé la durée d'assurance requise. Cet âge s'élève à 65 ans pour les personnes nées avant le 1er juillet 1951. Suite à la réforme de novembre 2010, il s'élève de quatre mois par année de naissance jusqu'à 67 ans pour les personnes nées en 1956 et après.

Age légal de départ à la retraite

Âge à partir duquel une personne peut demander à prendre sa retraite. En France cet âge est de 62 ans pour les assurés nés à partir de 1956, entre 60 et 62 ans pour les assurés nés avant cette date.

Agirc

Association générale des institutions de retraite des cadres. Ensemble des caisses de retraite complémentaire obligatoire gérant le régime des cadres du secteur privé et  fonctionnant par points.

Consulter notre FAQ : La retraite cadre : calcul de la retraite et avantages.

Allocation veuvage

L'allocation veuvage est versée aux veufs ou veuves de salariés du régime général ou de l'agriculture.

Ce dispositif sert à indemniser temporairement le conjoint survivant d'un assuré décédé, lorsqu'il ne remplit pas la condition d'âge pour avoir droit à la réversion. Il avait été supprimé progressivement par la réforme des retraites de 2003. La réforme du 9 novembre 2010 l'a rétabli.

Plusieurs conditions sont à remplir pour percevoir l'allocation veuvage : 

  • Avoir été marié au conjoint décédé : les concubins et les partenaires de Pacs ne peuvent pas bénéficier de l'allocation.
  • Le conjoint décédé doit avoir été affilié au régime général ou à celui de l'agriculture au moins 3 mois dans les 12 mois précédent son décès.
  • Résider en France
  • Avoir moins de 55 ans
  • Avoir des revenus inférieurs à 2 257,95 € par trimestre (hors allocations logement, prestations familiales et prestation de compensation du handicap). Ce montant est valable depuis le 1er avril 2013.

Si la somme de l'allocation et des revenus dépasse le plafond, l'allocation est réduite en proportion.
Le versement de l'allocation est supprimé en cas de remariage, de concubinage ou de PACS.
L'allocation est versée pour une durée de deux ans après le décès du conjoint. Toutefois, si le bénéficiaire a dépassé 50 ans, elle peut être maintenue jusqu'à ses 55 ans.
Le montant de l'allocation veuvage s'élève à 602,12 € par mois depuis le 1er avril 2013.

Arrco

Association pour le régime de retraite complémentaire des salariésEnsemble des caisses de retraite complémentaire obligatoire, fonctionnant par points, de tous les salariés du secteur privé, cadres et non-cadres.

Article 39 (contrat)

Contrat d'épargne retraite dit « à prestations définies », conclu dans le cadre de l'entreprise au bénéfice d'une catégorie de salariés. Alimenté par les seules cotisations de l'employeur, le contrat garantit à son bénéficiaire, au moment de la retraite, un certain montant de pension ou un pourcentage du dernier salaire. La rente n'est versée que si le salarié est encore dans l'entreprise lorsqu'il demande à bénéficier de sa retraite.  

Article 83 (contrat)

Contrat d'épargne retraite dit « à cotisations définies », conclu dans le cadre de l'entreprise, et concernant tout ou partie de l'effectif. L'employeur et éventuellement le salarié versent une cotisation mensuelle fixe, qui peut être complétée par des versements volontaires du salarié.Ces contributions constituent pour chaque bénéficiaire un capital qui permet, après liquidation au moment de la retraite, le versement d'une rente.

Assurance veuvage

Dispositif permettant au conjoint survivant d'un assuré décédé de percevoir, s'il n'a pas encore l'âge pour prétendre à une pension de réversion, une allocation veuvage, sous certaines conditions, notamment de ressources.

Assurance vie

Produit d'épargne longue, qui se présente sous la forme d'un contrat par lequel l'assureur s'engage à verser à une certaine échéance une rente ou un capital à une personne, le souscripteur, moyennant le versement d'une prime. La rente ou le capital peuvent être attribués à des tiers en cas de décès, ou au souscripteur en cas de survie, suivant le type d'assurance vie.

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair