A A A | imprimer |
10/08/2017

Retraite : comment compenser le manque de trimestres ?

Dans le cas où le nombre de trimestres requis pour percevoir une pension complète n'est pas suffisant, plusieurs solutions sont envisageables.


Pour percevoir une pension de retraite maximale, l'assuré doit avoir validé une certaine durée d'assurance en fonction de son année de naissance. S'il lui manque des trimestres de cotisation au moment de la liquidation de sa retraite, il subira alors un abattement sur le montant de sa retraite, appelé décote dans les régimes de base ou coefficient de minoration dans les régimes complémentaires.


Pour remédier à ce problème, plusieurs solutions s'offrent à lui :

 

  • Travailler plus longtemps, au-delà de l'âge de départ légal, pour obtenir le nombre suffisant de trimestres requis dans sa génération,
  • Attendre l'âge du taux plein (âge à compter duquel toute minoration appliquée sur la pension de retraite disparaît automatiquement) : 67 ans pour les salariés du privé, les fonctionnaires « sédentaires » et les indépendants, 62 ans pour les fonctionnaires dits « actifs » et 57 ans pour les agents « insalubres » de la fonction publique,
  • Racheter jusqu'à 12 trimestres maximum de cotisations vieillesse, pour améliorer le taux pris en compte pour le calcul de la retraite et/ou le taux ainsi que la durée d'assurance.

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

Autour du même sujet

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair