A A A | imprimer |
08/07/2016

Retraite complémentaire des élus locaux

Selon une étude de la Caisse des dépôts, les quelques 29 500 élus locaux qui ont demandé leur retraite à l'Ircantec en 2014, ont touché 1 300 euros.


Les élus locaux, à savoir les maires, les adjoints et les conseillers municipaux, les conseillers départementaux et régionaux exercent leurs fonctions « gratuitement ». Ils ne perçoivent donc pas de revenus à ce titre, mais des indemnités de fonction peuvent leur être versées.


Sur la base de cette indemnité de fonction, les élus cotisent à l'Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l'Etat et des collectivités publiques (Ircantec). Ils sont 4 sur 10 à cotiser aujourd'hui. Cette étude nous apprend qu'un élu communal sur deux a une indemnité mensuelle inférieure à 360 euros. 35% des mandats communaux seulement donnent lieu à une affiliation à l'Ircantec. Ce taux augmente en fonction de la taille de la commune.


La pension annuelle moyenne versée aux nouveaux retraités est de 1 300 euros. Cette moyenne regroupe des situations très diverses puisque 50 % des élus touchent une pension annuelle inférieure à 730 euros et seulement 25 % touchent une pension supérieure à 1 400 euros.


En savoir plus sur la retraite complémentaire des non-titulaires de la fonction publique

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

Autour du même sujet

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair