A A A | imprimer |
24/11/2017

Se faire accompagner pour préparer son départ à la retraite

retraite_se_faire_accompagner

L'âge de la retraite approche et l'heure de la reconstitution de carrière a sonné. Fiches de paie, bulletins de chômage, contrats… Autant de documents qu'il faut rassembler pour reconstituer votre carrière. Prouver les différentes étapes de votre carrière, sur 40 ans ou plus, cela demande une véritable organisation. Dans certains cas, se faire accompagner par des professionnels peut vous aider dans vos démarches.

 

1. Préparer son départ à la retraite, étape capitale

Complexité, lenteur administrative, perpétuelles évolutions de la législation française… Le système de retraite peut s'avérer être un véritable casse-tête, d'autant plus que retraite de base et retraite complémentaire ne suivent pas forcément les mêmes règles.

 

Comment, dans ce cas, être sûr que tous vos droits seront bien pris en compte et que vous ne ferez pas partie des quelque 8 % de Français victimes d'erreurs de calcul ? La moindre erreur peut être lourde de conséquences.

 

Il est toujours possible de faire rectifier sa pension une fois que l'on est à la retraite, mais c'est une procédure longue, complexe et incertaine. Il est donc indispensable de vérifier, en amont, l'exactitude des informations fournies par les organismes de retraite.

 

 

2. Vérifier les informations envoyées

Il est essentiel de bien vérifier l'exactitude des informations dont disposent les différents organismes de retraite dont vous avez dépendu. Dans le cadre du « droit à l'information », vos régimes de retraite vous envoient différents documents pour vous informer de vos droits acquis pour la retraite :

 

  • Le relevé de carrière : il récapitule l'ensemble de vos droits acquis au sein d'un régime donné. Pour le consulter vous devez faire une demande auprès de l'organisme dans lequel vous voulez connaître vos droits. Il est depuis quelques années remplacé par le Relevé de situation individuelle (RSI).

  • Le relevé de situation individuelle : ce document vous informe sur l'ensemble de vos droits acquis pour la retraite au sein de tous les régimes dans lesquels vous cotisez ou avez cotisé. C'est une sorte de relevé de carrière inter-régimes. Il vous est envoyé tous les 5 ans à partir de 35 ans mais vous pouvez demander à le recevoir avant, par courrier ou par voie électronique.

  • L'estimation indicative globale (EIG): ce document vous indique vos droits acquis pour la retraite ainsi que le montant indicatif de votre pension de retraite en fonction de votre âge de départ. Il vous est envoyé tous les 5 ans à partir de 55 ans.

Une fois ces documents reçus, il est indispensable de bien vérifier l'exactitude de toutes les informations qui y sont recensées. S'il manque des trimestres, des salaires, ou que certaines périodes d'emploi n'ont pas été prises en compte, il faut que vous ayez le temps de faire rectifier votre dossier.

 

En effet, l'ensemble des informations recensées sur ces documents servira de base pour le calcul du montant de votre pension de retraite. Des périodes manquantes pourraient conduire à minorer votre pension.

 

 

3. Faire appel à des professionnels

Se faire accompagner par un professionnel expert en retraite est un service payant. Mais dans bien des situations, cet accompagnement peut être nécessaire, voire même s'avérer un investissement particulièrement rentable.

 

En effet, un professionnel expert en retraite peut vous apporter une aide utile dans différents domaines. Il fera un bilan et reconstituera votre carrière, calculera pour vous le montant exact de votre future pension de retraite, et évaluera la date la plus optimale pour votre départ à la retraite.

 

Il pourra également -et surtout- effectuer à votre place l'intégralité des démarches administratives jusqu'au versement de vos premières pensions. Ce service est particulièrement intéressant pour les personnes ayant effectué tout ou partie de leur carrière à l'étranger.

 

L'appel à des services d'expertise retraite peut être un réel appui pour défendre vos droits, effectuer les démarches et obtenir une pension de retraite juste. Vous y gagnerez en sérénité, en tranquillité, et certains frais pourront être déduits de vos impôts.

 

 

4. Faire sa demande de liquidation

Que vous respectiez les conditions pour percevoir votre retraite à taux plein ou non, il faut savoir qu'une retraite n'est jamais liquidée de façon automatique. Si vous voulez partir à la retraite, il vous faudra systématiquement en faire la demande. Ce sont des démarches qui prennent du temps : les organismes de retraite conseillent de s'y prendre entre 4 et 6 mois à l'avance, voire davantage si votre situation est complexe.

 

La demande doit être en pratique réalisée auprès de chaque régime auquel vous avez été affilié. Attention, n'oubliez pas votre retraite complémentaire, pour laquelle vous devrez également demander la liquidation de votre retraite.

 

Certaines exceptions existent cependant. Par exemple, Si vous avez dépendu de plusieurs régimes alignés, c'est-à-dire régime général des salariés du privé (Cnav), régime des indépendants (RSI) et des salariés agricoles (MSA), vous n'avez qu'une demande à déposer pour votre retraite de base. Ainsi, vous percevrez votre pension dans l'ensemble des régimes alignés : c'est ce que l'on appelle la Liquidation unique des régimes alignés (Lura). Même dans ce cas, vous aurez aussi une seconde demande, distincte, à réaliser pour votre retraite complémentaire.

 

 

En savoir plus sur les démarches à entreprendre pour la retraite.

304 personnes ont trouvé cet article utile. Avez-vous trouvé cet article utile ? ouinon

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

Autres articles du dossier

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair