A A A | imprimer |
16/01/2015

Retraite des travailleurs handicapés et des aidants familiaux : nouvelles mesures

La retraite anticipée pour handicap devient possible à partir d'une incapacité à 50% et les aidants familiaux recevront des trimestres de majoration.

Plusieurs mesures de la réforme de 2014 favorables aux personnes en situation de handicap et à leurs aidants viennent de faire l'objet d'un décret. Elles vont donc entrer en vigueur. Elles concernent l'ensemble des régimes de retraite.

 

  • Certaines conditions de la retraite anticipée pour handicap changent. Auparavant, il fallait justifier d'une certaine durée de carrière effectuée soit en situation d'incapacité à 80% minimum, soit en ayant  la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH). Désormais, il n'y aura plus qu'une condition d'incapacité d'au moins 50%. Les périodes de RQTH postérieures au 31 décembre 2015, en revanche, ne compteront plus.
  • Tous les travailleurs qui arrivent à l'âge de la retraite (60 à 62 ans suivant l'année de naissance) en situation d'incapacité à 50% au moins pourront prendre leur retraite sans décote même s'ils ne totalisent pas tous leurs trimestres. Jusqu'à présent, il fallait, pour bénéficier de cet avantage, justifier de revenus inférieurs à un certain seuil : cette condition de ressource disparaît.

Les personnes atteintes d'une incapacité permanente de 50% au moins pourront également bénéficier de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (minimum vieillesse) dès l'âge légal de la retraite, sans attendre 65 ans.

 

En savoir plus

 

  • Les assurés, en emploi ou non, qui prennent en charge à leur domicile un parent handicapé à 80% au moins, bénéficient d'un trimestre de majoration par période de 30 mois passés dans cette situation. Le parent peut être le conjoint, concubin ou partenaire de Pacs, ou un parent, grand-parent, enfant, frère, sœur, oncle, tante, cousin, cousine d'un des membres du couple.
  • Enfin, les personnes qui assument la charge d'un parent ou d'un enfant handicapé à 80% au moins, ainsi que les bénéficiaires d'un congé de soutien familial, sont affiliés gratuitement au régime général de retraite (en savoir plus).

 

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

Autour du même sujet

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair