A A A | imprimer |
04/09/2014

Durée d'assurance requise

Aussi appelée durée minimale d'assurance, il s'agit de la durée de cotisation légale, calculée en trimestres et tous régimes confondus, nécessaire pour percevoir une pension de retraite à taux plein. Cette durée varie de 160 à 172 trimestres en fonction de votre année de naissance.

Valider autant de trimestres que la durée d'assurance requise ne suffit pas pour pouvoir partir à la retraite : il faut également avoir atteint l'âge légal de départ en retraite (62 ans pour les personnes nées à partir de 1955). Mais entre 62 et 67 ans, vous devez remplir la condition de durée d'assurance pour bénéficier d'une retraite à taux plein, c'est-à-dire sans décote.

En revanche, à partir de 67 ans (pour les personnes nées à partir de 1955), cette condition n'est plus nécessaire : c'est pourquoi on appelle cet âge « l'âge d'annulation de la décote ».
Par exemple, si vous prenez votre retraite à 66 ans, et qu'il vous manque 20 trimestres pour atteindre votre durée d'assurance requise, votre pension sera soumise à un pourcentage de décote de 5%. Si vous prenez votre retraite à 67 ans, soit quatre trimestres plus tard, votre pension ne subira plus aucune décote, bien qu'il vous manque encore 16 trimestres pour atteindre la durée d'assurance requise. Votre ou vos pensions, en revanche, seront toujours affectées d'un coefficient de proratisation.
En effet, la durée d'assurance requise est à distinguer de la durée d'assurance de référence, qui permet de calculer le coefficient de proratisation dans chaque régime. 

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair