A A A | imprimer |
09/09/2014

Allocation veuvage

L'allocation veuvage est versée aux veufs ou veuves de salariés du régime général ou de l'agriculture.

Ce dispositif sert à indemniser temporairement le conjoint survivant d'un assuré décédé, lorsqu'il ne remplit pas la condition d'âge pour avoir droit à la réversion. Il avait été supprimé progressivement par la réforme des retraites de 2003. La réforme du 9 novembre 2010 l'a rétabli.

Plusieurs conditions sont à remplir pour percevoir l'allocation veuvage : 

  • Avoir été marié au conjoint décédé : les concubins et les partenaires de Pacs ne peuvent pas bénéficier de l'allocation.
  • Le conjoint décédé doit avoir été affilié au régime général ou à celui de l'agriculture au moins 3 mois dans les 12 mois précédent son décès.
  • Résider en France
  • Avoir moins de 55 ans
  • Avoir des revenus inférieurs à 2 257,95 € par trimestre (hors allocations logement, prestations familiales et prestation de compensation du handicap). Ce montant est valable depuis le 1er avril 2013.

Si la somme de l'allocation et des revenus dépasse le plafond, l'allocation est réduite en proportion.
Le versement de l'allocation est supprimé en cas de remariage, de concubinage ou de PACS.
L'allocation est versée pour une durée de deux ans après le décès du conjoint. Toutefois, si le bénéficiaire a dépassé 50 ans, elle peut être maintenue jusqu'à ses 55 ans.
Le montant de l'allocation veuvage s'élève à 602,12 € par mois depuis le 1er avril 2013.

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair