A A A | imprimer |
14/04/2014

Retraites : les changements au 1er avril

  • L'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), remplaçante du minimum vieillesse depuis 2006, a été revalorisée de 0,6% au 1er avril 2014, soit une augmentation de 4,75 euros. L'Aspa s'élève désormais à 792 euros par mois pour une personne seule et à 1.229,60 euros pour un couple. Elle échappe ainsi au report de la revalorisation des pensions de base prévu dans la réforme des retraites.
    Une seconde augmentation exceptionnelle de 1,01% devrait être effective au 1er octobre 2014, selon les engagements formulés par Marisol Touraine. L'Aspa atteindrait alors 800 euros.

  • Le dispositif pour carrières longues est assoupli et prend désormais en compte les « trimestres réputés cotisés » au titre de l'invalidité, du chômage ou de la maternité. Cette mesure annoncée dans le cadre de la réforme des retraites de 2013 et qui entrera en vigueur au 1er avril, permet un meilleur accès à la retraite à 60 ans pour carrière longue.

Ce qui reste inchangé au 1er avril :

  • Mauvaise nouvelle pour les retraites complémentaires Arrco (pour tous les salariés) et Agirc (pour les cadres), qui ne seront pas revalorisées cette année. Les deux régimes ont décidé de geler la valeur de leurs points en 2014. Celle-ci est donc maintenue à 1,2513 euros pour l'Arrco et 0,4352 euros pour l'Agirc. Les 15 millions de retraités du secteur privé qui en bénéficient devront donc patienter.
    D'autant plus qu'il faut prendre en compte le report de la revalorisation annuelle des retraites de base du 1er avril au 1er octobre, en application de la réforme des retraites. Cette mesure se traduit ainsi par le gel des pensions de base pendant six mois.
  • A noter que les pensions de réversion sont également concernées et ne seront revalorisées qu'au 1er octobre.

    Depuis le 1er janvier 2014, pour valider un trimestre de durée d'assurance, il faut avoir gagné au cours de l'année l'équivalent de 150 fois le Smic horaire au 1er janvier de l'année concernée, contre 200 fois précédemment. En 2014, ce montant correspond donc à 1430 €.

    • Pour valider deux trimestres, il faut donc gagner au minimum 2 860 €
    • 4 290 €pour trois trimestres et
    • 5 720 € pour quatre trimestres (sans pouvoir valider plus de 4 trimestres au cours d'une année).



PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

Autour du même sujet

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair