A A A | imprimer |
31/03/2014

Départ à la retraite : recul pour les chômeurs seniors

Le patronat et les syndicats gestionnaires de l'Unedic (hormis la CGT et la CFE-CGC), se sont accordés sur un allongement de la durée d'allocation pour les seniors demandeurs d'emploi sexagénaires. Ils vont désormais pouvoir bénéficier des allocations chômage un an de plus.

A compter du 1er juillet 2014, l'âge à partir duquel les chômeurs âgés inscrits à Pôle emploi bénéficient du maintien de leurs allocations jusqu'à la date de liquidation de leur retraite à taux plein, sera repoussé pour tenir compte du report de l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans d'ici 2017 instauré par la réforme des retraites de 2010. Actuellement accordé à 61 ans, ce droit sera fixé à 61 ans et 2 mois pour les salariés nés en 1953, 61 ans et 7 mois pour ceux nés en 1954, 62 ans pour ceux nés à partir du 1er janvier 1955.

Par ailleurs, les demandeurs d'emploi nés à compter du 1er janvier 1955 mais qui n'ont pas le nombre de trimestres requis, vont pouvoir percevoir leurs allocations chômage jusqu'à 67 ans et non plus jusqu'à 66 ans (66 ans et 2 mois pour ceux nés en 1953, 66 ans et 7 mois pour ceux nés en 1954).    Là aussi, le décalage vient du recul de 65 à 67 ans de l'âge de retraite à taux plein (à partir duquel la décote est supprimée).

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

Autour du même sujet

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair