A A A | imprimer |
23/10/2017

Prendre sa retraite : à quel âge et à quelles conditions ?

Vidéo sur l\'âge de départ à la retraite

Age de la retraite, nombre de trimestres requis, taux plein... de nombreux facteurs influent sur votre retraite. Il est indispensable de connaître le fonctionnement de la retraite en France afin de prendre les bonnes décisions. On vous explique tout en vidéo !

1. Quelles sont les conditions d'âge et de trimestres pour prendre sa retraite ?

Vidéo tournée en 2012. Vous trouverez à la fin de cet article les données clés mises à jour.

 

La diversité des parcours professionnels, la multiplicité des règles relatives aux différents régimes de retraite ainsi que les réformes opérées ces dernières années rendent le sujet de la retraite extrêmement complexe. Il n'est pas toujours évident de s'y retrouver. Pour vous aider à préparer au mieux votre départ à la retraite, Camille, experte la-retraite-en-clair, répond à vos questions en compagnie de Richard, cadre supérieur dans une entreprise.

 

Retranscription

 

Camille, expert la-retraite-en-clair.fr

Depuis la dernière réforme de 2010, l'âge minimal de départ à la retraite est de 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955, mais il y a des exceptions, notamment :

  • les personnes handicapées,
  • les personnes qui ont exercé un métier pénible,
  • les personnes qui ont commencé à travailler avant l'âge de 20 ans qui peuvent partir en retraite anticipée à certaines conditions...

Richard, cadre supérieur dans une entreprise

Il ne suffit pas d'avoir 62 ans pour toucher une retraite, il faut aussi avoir cotisé le bon nombre de trimestres. Puis pour ceux qui ont commencé à travailler tard, cela peut retarder l'âge de la retraite au-delà de 62 ans.

 

Camille

Plus précisément, 62 ans, c'est l'âge suffisant pour avoir droit à une pension de retraite, mais pas à une pension à taux plein, c'est-à-dire le taux maximal. Pour avoir une pension à taux plein, il faut en plus avoir validé 160 à 166 trimestres selon votre année de naissance.

 

Richard

Si je calcule bien, ça veut dire qu'il faut travailler entre 40 ans et 41,5 ans ?

 

Camille

En fait, il faut faire la différence entre les trimestres cotisés, qu'on valide en travaillant, et les trimestres assimilés, qui correspondent aux périodes de chômage, de congé maladie, de congé maternité ou de service militaire. Vous pouvez aussi avoir droit à des trimestres gratuits si vous avez des enfants. Vous pouvez donc avoir tous vos trimestres sans pour autant avoir travaillé de façon continue pendant 41,5 ans.

 

Richard

Donc à chaque fois que j'ai travaillé, j'ai accumulé des trimestres, même pendant mes stages, mes jobs d'été ou mes jobs à temps partiel ?

 

Camille

Ce n'est pas parce que vous avez travaillé un trimestre que vous avez validé un trimestre, c'est plus compliqué que ça. Pour valider un trimestre, il faut avoir payé des cotisations de retraite, ce qui n'est pas toujours le cas pour des stagiaires, et il faut avoir gagné au moins 200 fois le Smic horaire brut. En 2012, si vous avez au moins gagné 1 844 € bruts dans l'année, vous validez un trimestre. Si vous avez gagné le double, vous en validez deux et ainsi de suite. Et bien sûr, on est limité à quatre trimestres par an.

 

Richard

Donc, si je n'ai pas tous mes trimestres, ma retraite est calculée à taux réduit. Enfin, je crois, qu'à 67 ans je peux prendre ma retraite à taux plein, même si je n'ai pas tous mes trimestres.

 

Camille

C'est juste, mais sachez que votre retraite ne sera jamais aussi élevée que si vous avez validé tous vos trimestres. Il est donc important de vous renseigner aussitôt que possible, par exemple en vous rendant sur le site la-retraite-en-clair.fr

 

2. Conditions d'âge et de trimestres pour prendre sa retraite : les points clés

Mise à jour octobre 2017

 

Le montant de la pension de retraite dépend du nombre de trimestres validés. Pour un taux plein, il faut avoir validé entre 160 et 172 trimestres selon l'année de naissance (depuis la réforme de 2014).

 

En 2012, pour valider un trimestre de retraite, il fallait avoir cotisé sur un revenu équivalent à 200 fois le Smic horaire (soit 1 844 € brut). Depuis 2014, ce montant est équivalent à 150 fois le Smic horaire pour valider un trimestre (soit 1 464 € en 2017).

 

Un trimestre cotisé est un trimestre ayant donné lieu à versement de cotisations calculées sur les revenus d'activité. Un trimestre assimilé n'a pas donné lieu à cotisations mais peut être attribué dans certains cas : chômage, maternité/paternité, maladie, service militaire... Attention : les trimestres assimilés ne permettent pas, par exemple, de bénéficier du départ anticipé pour carrière longue.

 

Si vous prenez votre retraite à l'âge minimum légal mais que vous n'avez pas validé le nombre de trimestres requis pour un taux plein, le montant de votre pension subira une décote.

En revanche, si vous continuez à travailler jusqu'à 67 ans vous bénéficierez du taux plein automatique. Par contre, le montant de votre pension se verra appliquer un coefficient de proratisation.

 

A partir de 70 ans, votre employeur peut vous demander de partir à la retraite.

851 personnes ont trouvé cet article utile. Avez-vous trouvé cet article utile ? ouinon

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

Autour du même sujet

Autres articles du dossier

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair