A A A | imprimer |
04/10/2017

Je suis veuve avec 2 enfants mineurs, ai-je droit à la retraite de mon mari ?

La pension de réversion est un mécanisme ouvert aux seuls couples mariés. Elle offre à l'époux survivant la possibilité de toucher après le décès de son conjoint une partie de la retraite qu'il percevait de son vivant ou qu'il aurait perçue s'il avait vécu. Le niveau de la réversion s'établit en général entre 50 et 60 % de cette pension.

 

Quelles sont les conditions pour toucher la pension de réversion ?

Dans la plupart des régimes de base (régime général, salariés agricoles, indépendants, professions libérales, exploitants agricoles), la pension de réversion de votre conjoint vous est accordée à 3 conditions :

 

  • Avoir été marié(e) avec votre conjoint. Attention, certains régimes (MSA, RAFP et Ircantec) requièrent une durée de mariage minimum de 2 à 4 ans, avant le décès du conjoint. Néanmoins, si vous avez eu des enfants avec le défunt, cette condition est levée.
    Les concubins et les couples pacsés ne bénéficient pas de la pension de réversion.

  • Avoir au moins 55 ans. Cet âge minimal s'applique dans la plupart des régimes. Il concerne les personnes ayant perdu leur conjoint après le 1er janvier 2009. Avant cette date, l'âge minimal pour y prétendre est de 51 ans.
    A noter : dans certains régimes complémentaires (Agirc, Arrco, MSA), la présence d'au moins 2 enfants au sein du foyer permet de ne plus prendre en compte ce critère d'âge.

  • Ne pas dépasser un plafond de revenus annuels bruts. En 2017, il était de 20 300,80 € bruts par an pour une personne seule et de 32 481,28 € pour un couple.
    En pratique, les revenus sont observés sur les 3 mois précédant la mise en place de la réversion. Si les revenus sont inférieurs à un quart du plafond, la condition est considérée comme remplie. Dans le cas contraire les revenus sont vérifiés sur les 12 derniers mois.

Pour rappel :

 

  • Si le défunt a été marié plusieurs fois au cours de sa vie, la réversion sera accordée à son (ses) ex-conjoint(s) au prorata des années de mariage passées ensemble.
  • La pension de réversion n'est jamais versée automatiquement au décès de l'assuré. Le ou les bénéficiaires doivent en faire la demande expresse auprès de la caisse de retraite de l'assuré décédé.
  • La pension de réversion peut être perçue avant ou après liquidation de la retraite de la personne décédée.

 

Pour tout savoir sur la pension de réversion (conditions, montants).

185 personnes ont trouvé cette question utile. Et vous ? ouinon

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair