A A A | imprimer |
21/03/2011

Selon l'OCDE, la France adopte une stratégie payante en relevant l'âge légal de la retraite

Dans l'édition 2011 de son Panorama des Pensions, l'OCDE a publié une étude comparative sur ses 34 pays membres en matière de retraite.

 

L'organisation internationale affirme que « Repousser l'âge du départ en retraite est le meilleur outil dont disposent les Etats pour maintenir à flot leur système de financement sans avoir à réduire les pensions et appauvrir les retraités ».

Ainsi, dans une note consacrée à la France en date du 17 mars, l'OCDE estime que faire passer l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans est une « stratégie payante », d'autant que l'âge officiel de départ en retraite a déjà été relevé à 65 ans dans  la plupart des Etats de l'OCDE.

 

Le rapport entre la part de la population en âge de travailler et celle des plus de 65 ans aura été divisé par deux en 2050, aussi bien en France qu'au sein de l'OCDE. En France, précise l'organisation, « l'âge de sortie du marché du travail (59 ans) est l'un des plus faibles de la zone OCDE et la durée de la retraite est l'une des plus longues (22 ans pour les hommes, 27 pour les femmes). »

 

L'organisation considère que l'augmentation continue de l'espérance de vie, combinée à la diminution du taux de fécondité, nécessitera d'ici 2050 de porter l'âge de la retraite à 66,6 ans pour les hommes et 65,8 ans pour les femmes. Soit une augmentation de trois ans par rapport à l'âge effectif actuel, qui est de 63,5 ans  pour les hommes et de 62,3 ans pour les femmes au sein de l'OCDE.

 

« Le risque existe de ne plus avoir un revenu suffisant », affirme l'organisation. Pour l'éviter, trois solutions devront être associées : inciter les cotisants à travailler plus longtemps, aider les catégories les plus pauvres et encourager l'épargne privée.

 

Concernant la France, l'OCDE ajoute que « les employeurs français devront changer leur attitude envers les seniors pour que la réforme soit une réussite ». En effet, seulement 19% des hommes âgés entre 60 et 64 ans participent au marché du travail en France, contre 54,5% en moyenne dans les pays de l'OCDE. L'organisation préconise de considérer les travailleurs âgés comme un véritable atout et appelle à « investir dans leur formation et à adapter les conditions de travail selon leurs besoins ».

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair