A A A | imprimer |
05/10/2017

J'ai travaillé une partie de ma carrière à l'étranger, comment ma retraite sera-t-elle calculée ?

Si vous avez travaillé à l'étranger, il existe plusieurs cas de figure. Tout dépend du statut (détaché ou expatrié) sous lequel vous êtes parti et, dans le cas de l'expatriation, des pays dans lesquels vous avez exercé votre activité professionnelle.



Vous avez été détaché à l'étranger par une entreprise installée en France : vous continuez à dépendre du régime général de retraite (Cnav) pendant cette période. Vous cotisez donc au régime français pour vos retraites de base et complémentaire. Vos trimestres sont pris en compte comme si vous aviez continué votre activité en France. Cette règle s'applique quel que soit le pays dans lequel vous avez été détaché.

 

Vous avez été expatrié à l'étranger, en tant que salarié d'une entreprise ou en tant que travailleur indépendant. Dans ce cas, les cotisations se font selon les règles du régime local de retraite. Si vous souhaitez cotiser aux régimes obligatoires de retraite français, vous pouvez le faire de façon volontaire par l'intermédiaire de la Caisse des Français de l'étranger (CFE). Mais cela ne vous dispense pas de vos obligations vis-à-vis du régime local. Vous cotisez alors 2 fois et percevrez donc 2 pensions de retraite.

 

L'expatriation peut néanmoins donner droit à des trimestres venant s'ajouter aux trimestres validés en France. Cela dépend des accords qui existent entre la France et le pays dans lequel vous avez travaillé :

 

  • Union Européenne, Norvège, Suisse, Islande ou Lichtenstein : vos trimestres comptent pour la retraite. Ils s'ajoutent à ceux cotisés en France pour déterminer le nombre global de trimestres requis pour prendre votre retraite. Quant à votre pension de retraite, elle vous sera versée par chacun des régimes nationaux, au prorata du temps passé dans chaque pays.
  • Pays ayant passé un accord de sécurité sociale avec la France : vos périodes travaillées à l'étranger seront prises en compte dans le calcul de vos droits à la retraite, suivant des modalités précisées dans l'accord bilatéral correspondant. Il existe de tels accords avec 36 pays et territoires (Méditerranée, Maghreb, Afrique francophone, Amérique, Extrême Orient).
  • Pays n'ayant pas passé d'accord de sécurité sociale avec la France : vos périodes travaillées dans ces pays ne sont pas prises en compte pour la retraite, à l'exception des périodes antérieures au 1e avril 1983.
    Vous pourrez également racheter vos trimestres passés à travailler dans les pays ne bénéficiant d'aucun accord avec la France.

A noter : depuis le 1er mars 2011, la CFE est l'interlocuteur unique des Français de l'étranger en matière de protection sociale.

79 personnes ont trouvé cette question utile. Et vous ? ouinon

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair