A A A | imprimer |
04/06/2018

L'épargne retraite : les solutions existantes

En complément des régimes de retraite obligatoires, vous pouvez épargner pour améliorer vos revenus lorsque vous serez à la retraite. 2 types de solutions existent : l'épargne retraite proposée dans le cadre de l'entreprise et l'épargne retraite souscrite à titre individuel.

 

Découvrez comment préparer votre retraite dès maintenant grâce aux différents dispositifs existants.

 

 

Les solutions d'épargne retraite

 

Pour compléter sa retraite, il existe plusieurs types de solutions. Toutes reposent sur le même principe : épargner tout au long de la vie afin de se constituer des revenus supplémentaires au moment de partir à la retraite.

 

PRODUITS D'ÉPARGNE
RETRAITE D'ENTREPRISE

Nom

Encours

Nombre d'adhérents

PER Entreprises (y compris PERE cotisations définies)

68,9 Mds€

5,3 M

Article 39
(prestations définies)

40,2 Mds€

Inconnu

Perco
(épargne salariale retraite)

14 Mds€

2,34 M

Article 82

4,2 Mds€

0,22 M

PRODUITS D'ÉPARGNE
RETRAITE INDIVIDUELS

Nom

Encours

Nombre d'adhérents

PERP

16,3 Mds€

2,3 M

Retraites supplémentaires des fonctionnaires (Préfon...)

25,8 Mds€

0,7 M

Contrats Madelin

38 Mds€

1,33 M

Contrats Madelin Agricoles

5,2 Mds€

0,26 M

Drees : la retraite et les retraités, édition 2018. Chiffres à fin décembre 2016

 

 

L'épargne proposée dans le cadre de l'entreprise

 

Les dispositifs d'épargne retraite collective, souscrits dans le cadre de l'entreprise, représentent 120 Mds € d'encours en 2015.

 

Il s'agit des dispositifs suivants :

 

Les contrats « PER Entreprises (ex Article 83) » sont des produits d'épargne retraite à « cotisations définies » : le contrat prévoit dès le départ les sommes qui seront versées par l'employeur (et éventuellement par le salarié). Ces produits d'épargne retraite permettent ainsi au salarié de se constituer pendant sa carrière une épargne, qui lui sera versée sous forme de rente à vie, en complément des pensions issues des régimes obligatoires. Pour pouvoir cotiser au titre d'un régime « PER Entreprises », il faut que l'entreprise en ait mis un en place. Il peut concerner tous les salariés comme une seule catégorie de salariés (cadres, non-cadres, etc.). Les sommes versées sur le contrat « PER Entreprises » restent acquises au salarié, même en cas de départ de l'entreprise En cas de changement d'entreprise, le salarié peut transférer son épargne sur le dispositif « PER Entreprises » mis en place par son nouvel employeur le cas échéant.

 

  • Les contrats « Articles 39 », souvent appelés « retraites chapeaux » : ces produits d'épargne retraite mis en place dans certaines entreprises concernent généralement une catégorie spécifique de salariés (souvent les cadres et cadres supérieurs). Ce sont des produits à « prestations définies » : l'entreprise s'engage dès le départ sur le montant de revenu supplémentaire qui lui sera versé par la suite. En revanche, le salarié doit rester dans l'entreprise jusqu'à la retraite afin de pouvoir en bénéficier.
  • Le Perco ou Plan d'épargne retraite collectif : à l'instar des autres types de contrats, il s'agit également d'un produit d'épargne retraite mis en place dans le cadre de l'entreprise. Ce contrat est alimenté par les versements du salarié et les éventuels abondements de l'employeur. Ces sommes resteront acquises en cas de départ de l'entreprise. De plus, si la nouvelle entreprise dispose également d'un Perco, il est possible de transférer directement son épargne sur ce nouveau plan.

 

L'épargne retraite individuelle

 

Il existe des dispositifs spécifiquement dédiés à ceux qui souhaitent se constituer à titre individuel un complément de revenus à la retraite. Ces dispositifs représentaient 86,3 Mds € d'encours en 2015. Il s'agit des dispositifs suivants :

 

  • Le Perp ou Plan épargne retraite populaire, auquel tout le monde peut souscrire. Ce plan permet à n'importe quel individu d'épargner sur la durée de sa carrière professionnelle afin de pouvoir bénéficier par la suite d'une pension à vie à l'âge de la retraite. Cette dernière sera ajoutée aux pensions de retraite des régimes obligatoires.
  • Le contrat « Madelin », à l'intention des travailleurs indépendants et des professions libérales, et le contrat « Madelin agricole » pour les agriculteurs. Le capital accumulé durant la carrière se transforme ensuite en une rente versée en plus des autres pensions provenant des régimes obligatoires.
  • Des contrats de retraite supplémentaire réservés aux fonctionnaires, de type Préfon.

 

D'autres solutions, qui ne sont pas spécifiquement prévues pour la retraite, sont également fréquemment utilisées dans ce but : l'assurance vie, l'immobilier et le PEA.

 

 

202 personnes ont trouvé cet article utile. Avez-vous trouvé cet article utile ? ouinon

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

Autres articles du dossier

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite 5 minutes pour comprendre Guide retraite Web TV La retraite en clair