A A A | imprimer |
20/04/2017

Retraite : le programme des candidats à la Présidentielle de 2017

Age de départ à la retraite, durée de cotisation, réforme et montant des pensions : tels sont les principaux sujets « retraite » abordés dans les programmes des candidats à l'élection présidentielle de 2017.


1.    Age de départ à la retraite
La majorité des candidats se positionnent sur le sujet de l'âge de départ à la retraite - actuellement 62 ans pour les générations nées à partir de 1955.

Nathalie Arthaud : 60 ans
François Asselineau : 62 ans (âge plafonné)
Jacques Cheminade : 62 ans / 60 ans (départ anticipé pour pénibilité)
Nicolas Dupont-Aignan : 62 ans
François Fillon : 65 ans d'ici à 2022
Benoît Hamon : 62 ans
Marine Le Pen : 60 ans
Emmanuel Macron : 62 ans
Jean-Luc Mélenchon : 60 ans
Philippe Poutou : 60 ans


2.    Durée de cotisation
La durée de cotisation, qui entre dans le calcul du montant de la pension de retraite, prend en compte différents dispositifs (compte pénibilité, handicap, etc.). Actuellement, pour un taux plein, il faut justifier de 160 à 172 trimestres (soit 40 à 43 ans) selon l'année de naissance.

Nathalie Arthaud : 37,5 ans (soit 150 trimestres) pour une pension à taux plein
François Asselineau : 41 ans (soit 164 trimestres)
Nicolas Dupont-Aignan : meilleure prise en compte de la pénibilité et des situations de handicap
François Fillon : abrogation du compte pénibilité
Benoît Hamon :
Compte pénibilité étenduTransfert de trimestres validés possible entre conjointsPrise en compte du travail associatif dans le calcul de la retraiteMarine Le Pen :
40 ans (160 trimestres) pour une pension à taux pleinRemplacement du compte pénibilité par "un nouveau dispositif reposant sur une évaluation personnalisée"Jean-Luc Mélenchon : 40 ans (soit 160 trimestres) pour une pension à taux plein
Philippe Poutou : diminution du nombre d'annuités


3.    Réformes
La dernière réforme des retraites en France date de 2014. Son objectif ? Freiner les conséquences du déséquilibre financier lié à la démographie (la proportion d'actif par rapport au nombre de retraité se dégrade). Ce déséquilibre existant toujours, certains candidats à l'élection présidentielle proposent aujourd'hui de nouvelles mesures.

Jacques Cheminade : instauration d'une pension de réversion équivalant à 75% du SMIC, soit 1 110,20 euros bruts par mois
François Fillon :
Harmonisation des règles entre régimes public et privéAffiliation au régime général des nouveaux entrants des régimes spéciaux d'entrepriseEmmanuel Macron :
Suppression du Régime Social des Indépendants (RSI)Création d'un système de retraite universel avec des règles communes de calcul des pensions et la retraite par pointsRattachement du régime de retraite des parlementaires au régime généralJean-Luc Mélenchon :
Augmentation du nombre de cotisants, de l'assiette des cotisations et de leur tauxSuppression des exonérations fiscales pour les régimes de retraite par capitalisation

4.    Revalorisation et augmentation des retraites

Le sujet du montant de la pension de retraite est également abordé par la plupart des candidats à l'élection présidentielle. Aujourd'hui, le montant moyen de la pension de retraite est de 1322 euros. Le minimum vieillesse est quant à lui fixé à 803 euros par mois pour une personne et à 1247 euros par mois pour deux personnes.

Nathalie Arthaud : Instauration d'une pension de retraite minimum équivalente au SMIC en le relevant à 1800 euros nets par mois
Jacques Cheminade :
Instauration d'une pension de réversion équivalant à 75% du SMIC, soit 1110,20 euros bruts par moisPlafonnement des retraites à 10 fois le SMIC, soit 14 802,70 eurosNicolas Dupont-Aignan : Rétablissement de la demi-part fiscale pour les veuves
François Fillon :
Augmentation de 300 euros par an des retraites de base inférieures à 1 000 euros par moisRevalorisation de 10% des petites pensions de réversion versées aux conjoints survivantsBenoît Hamon : Augmentation de 10% du minimum vieillesse
Marine Le Pen :
Revalorisation de l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)Revalorisation des retraites inférieures à 1 500 euros par mois via une prime de pouvoir d'achatRétablissement de la demi-part des veuves et veufsEmmanuel Macron : Revalorisation de 100 euros par mois du minimum vieillesse
Jean-Luc Mélenchon : Instauration du seuil minimum des retraites au niveau du SMIC, soit 1 480,27 euros bruts par mois en 2017
Philippe Poutou : Instauration d'une pension de retraite équivalente au dernier salaire

 

Ces thématiques sont-elles abordées par les candidats à l'élection présidentielle 2017 ?

Ce tableau vous permet de savoir, en un coup d'œil, sur quelles thématiques s'est positionné chaque candidat. Il a été établi à partir de leur programme officiel et ne prend donc pas en compte les différentes annonces qui ont pu être faites dans les différents medias :

 

  L'âge de départ à la retraite La durée de cotisation La réforme La revalorisaton et l'augmentation des retraites
Nathalie Arthaud - Lutte ouvrière oui oui non oui
François Asselineau - Union Populaire Républicaine oui oui non non
Jacques Cheminade - Solidarité et Progrès oui non oui oui
Nicolas Dupont-Aignan - Debout la France oui oui non oui
François Fillon - Les Républicains oui oui oui oui
Benoît Hamon - Parti Socialiste oui oui non oui
Jean Lasalle - Résistons ! non non non non
Marine Le Pen - Front National oui oui non oui
Emmanuel Macron - En Marche ! oui non oui oui
Jean-Luc Mélenchon - Front de gauche oui oui oui oui
Philippe Poutou - Nouveau Parti Anticapitaliste
oui oui  non

 oui

 

 

PARTAGEZ CE CONTENU : Imprimer | Partagez sur facebook Partagez sur twitter Partagez sur linkedin Partager sur Google+

offre MAF
Mon parcours retraite Calculer ma retraite avec le simulateur en ligne Conseils retraite correspondant à mon profil Les réponses à mes questions retraite Mes démarches retraite Guide retraite Web TV La retraite en clair